Gabon/Affaire des véhicules blindés de la Garde Républicaine : Félicité Ongouri Ngoubili gagnerait à réagir.

0
614
Félicité Ongouri Ngoubili, ministre de la Défense Nationale

Pendant que le peuple croupit dans une misère absolue, la ministre de la Défense Nationale, Félicité Ongouri Ngoubili, trouve le malin plaisir de procéder à une commande de véhicules blindés pour répondre avec la dernière énergie en cas de manifestation lors de l’élection présidentielle de 2023. Ils donnent même l’impression d’en finir avec des bêtes féroces, alors qu’en face d’eux ce sont pourtant des êtres humains, sans défense parfois, qui revendiquent les vrais résultats des urnes.

La suspension par les autorités françaises des exportations des véhicules blindés vers Libreville est plus que salutaire. Car, le vrai combat aujourd’hui est la lutte contre la vie chère, une lutte qui n’épargne pas les militaires gabonais. Ces derniers ne vivent que des bons, et sont obligés de se familiariser avec le boutiquier du quartier pour survivre. Que dire des crédits qu’ils sollicitent à tout moment, n’en parlons pas des prêts avec intérêt. Félicité Ongouri Ngoubili le sait ou fait-elle semblant ? Pourtant en procédant à la visite des casernes au moment de sa prise de fonctions comme ministre de la Défense Nationale, elle s’est bien rendu compte du degré de pauvreté qui y existe.

Une telle information ne peut rester sous silence, il va bien falloir que le ministre de la Défense Nationale vienne s’expliquer, sauf si elle n’a de compte à rendre à personne, dans une République où certains membres du gouvernement font ce que bon leur semble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here