Gabon : AFEFE s’implante dans le 2ème arrondissement de Libreville

0
1232
Une vue de l'installation des membres de l'antenne AFEFE dans le deuxième arrondissement de la commune de Libreville.

Commencée par les étapes du 6ème arrondissement, puis le Komo-Océan, le 5ème arrondissement, la Noya, et le Komo-Mondah; c’est le 9 janvier 2022 dernier que la présidente fondatrice, qui était accompagnée des membres du bureau exécutif de cette structure à caractère apolitique, a installée son antenne dans le 2ème arrondissement de la commune de  Libreville, le sixième du genre dans la province de l’Estuaire.

L’Association des fangs de l’Estuaire et fier de l’être (AFEFE) a été créée le 10 avril 2021, et a effectué sa sortie officielle le 18 juin de la même année, à Mekonaname, une localité du premier arrondissement de la commune de Ntoum. A en croire sa présidente fondatrice, Léonie Dzime, cette association se veut un lieu de retrouvailles, de partage, d’entente et de réconciliation; un lieu destiné à assainir nos contradictions et nos palabres, une plate-forme de fraternité et de cohésion.

Dame Léonie Dzime, a profité en sa qualité de présidente de L’AFEFE, de déclarer devant une assistance nombreuse que “je suis heureuse et avec moi le bureau exécutif de constater que la vision déclinée ci-dessus est effectivement partagée et prend corps. Nous le disons au regard du nombre d’adhésion que nous enregistrons chaque jour et de coordinations installées à ce jour en si peu de temps. Et les activités tout à fait visibles et lisibles que nous menons en témoignent”.

Pour enchaîner, ce travail noble et exaltant est l’œuvre des hommes et des femmes de conviction, dynamiques et déterminés; prêts à mener à terme le projet d’une Estuaire forte, rayonnante et prospère.

La dernière à prendre la parole, Marie Louise Andeme Obiang, fraîchement installée avec les membres du bureau de sa coordination, a dit le coeur plein d’émotions, que “nous constatons depuis plusieurs décennies que nos prédécesseurs n’ont pas pu avoir l’idée de le faire, nous sommes convaincus qu’AFEFE sera pour nous une association que tous les fangs de l’Estuaire pourront d’adhérer et défendre nos valeurs culturelles  et ancestrales. Je demande à tous les fils et filles fangs de l’Estuaire de se joindre à nous pour hisser et sauvegarder très haut nos cultures”. Nous souhaitons tout simplement bon vent à AFEFE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here