Gabon : Absence de plateaux techniques au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL).

0
1189
Le Centre Hospitalier Universitaire de Libreville

Pendant qu’Ali Bongo Ondimba passe du temps à manquer de respect aux fonctionnaires des régies financières et à ceux de l’éducation nationale, et à se moquer du personnel soignant, force est de constater que le bloc opératoire du CHUL lui ne saurai plus opérationnel, conséquence difficile de pouvoir opérer des patients dans cette structure appartenant à l’Etat.

La conséquence de cette absence de plateau technique est dû au simple fait que les Gabonais sont obligés de se diriger dans les structures privées qui proposent des prix exorbitants. Pour ceux qui n’ont pas de moyens bonjour les dégâts. Cela démontre de l’incapacité de l’Etat à se doter des structures sanitaires ayant des plateaux techniques de dernière génération, afin de prendre soin des Gabonais qu’il sollicite souvent en période électorale. 2023, pointe à l’horizon.

Pourtant, des séances de travail se sont tenues en vue du renforcement des plateaux techniques des structures sanitaires qui existent dans les structures de soins du grand Libreville et dans l’arrière-pays. Malheureusement, la volonté de doter les structures sanitaires du Gabon pour une véritable prise en charge des malades dans l’optique de réduire certaines évacuations sanitaires coûtent chère, et l’Etat n’y est plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here