Gabon/60 à 70 tonnes est le but visé par l’usine d’Olam de Makouké.

0
899

Makouké est situé à quelques encablures de Lambaréné, province du Moyen-Ogooué est la plus vieille palmeraie du Gabon car le site existe depuis 1981. Spécialisée dans la production de l’huile de palme rouge et l’huile palmiste elle a été reprise par Siat Gabon après le départ d’Agrogabon avant d’être rachetée par la firme Singapourienne Olam. Cette dernière continue tant bien que mal d’alimenter le marché national.

La palmeraie de Makouké est certainement la plus vieille des palmeraies. Comme à Lambaréné le rachat par Olam a été très bénéfique pour le personnel, car ces derniers n’ont pas  l’objet de congé technique ou de licenciement au contraire il y a eu un recrutement de 500 employés et l’employeur ne compte pas s’arrêter là. Après une traversée à la barge la caravane des journalistes conduit par Dieudonné Minlama Mintogo découvre que la palmeraie vient d’être baptisée au nom d’Olam palm Gabon (OPG) le nouveau propriétaire des lieux lequel devient le propriétaire d’une superficie de 5.700 hectares, 1500 en exploitation soit une production de 22 tonnes par jour.

« L’objectif d’Olam est d’atteindre 60-70 tonnes de noix de palme par jour après l’extension de la plantation à environ 8.000 hectares.  Le projet d’extension est prévu dans un proche. Il ne faut pas oublier que notre objectif reste la production et rien que la production »  a rassuré Henry Dusmin, directeur général du site de Makouké. Dans cette assurance du directeur général du site de Makouké, l’on comprend très vite que les responsables d’Olam comptent sur les ressources humaines pour atteindre le but visé dans la politique de la diversification de l’économie gabonaise conformément à la politique des autorités.

Revenant sur le personnel, la priorité est donnée aux jeunes  de la localité. Aussi, un contrat social est a pied d’œuvre celui-ci sera conçu par les populations qui soumettront leurs doléances aux responsable d’0lam qui va étudier le contenu afin de trouver des solutions.

Pour l’heure, ces dernières bénéficient des soins médicaux la mise en place d’une barge pour la traversée et de l’électricité entièrement gratuite. Le complexe agro-industriel de Makouké  a pour principal mission de produire l’huile  de palme rouge et l’huile de palmistes. Ces huiles sont ensuite transférées par barge et camions  vers le complexe industriel de Lambaréné pour y être raffinées en vue d’obtenir  des produits finis notamment ; l’huile de table cuisin’or, l’huile de palme rouge palma et le savon, en ce qui concerne le savon il est absent du marché national depuis plusieurs années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here