Francisca Tatchouop Belope: une femme de devoir à la direction de la Commission de la CEEAC.

0
842
Francisca Tatchouop Belope a prêtée serment comme Vice-président de la Commission de la CEEAC

Le 31 août 2020, l’Equato-guinéenne Francisca Tatchouop Belope a prêtée serment comme Vice-président de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC). Si sa nomination apparaît désormais davantage comme une évidence, les défis qui l’attendent ne sont pas moindres.  L’arrivée de Francisca Tatchouop Belope s’inscrit non seulement comme un changement de gouvernance, mais illustre bien les enjeux actuels et futurs de la Commission de la CEEAC.

La sobriété et l’humilité, sont les maîtres mots des débuts réussis de Francisca Tatchouop Belope à la Commission de la CEEAC. Auditionnée, elle a passé l’épreuve haute la main car l’expérience s’acquiert au fil du temps. Elle aura ainsi le devoir de poursuivre la politique expansionniste de l’institution.

Pour ses premiers pas, la nouvelle vice-présidente a pris ses positions. Francisca Tatchouop Belope a déclaré vouloir contribuer au développement social et économique du Continent Africain par la mise en œuvre des objectifs nationaux, sous-régionaux et régionaux , notamment sur la base des échanges commerciaux et économiques au sein du Continent (Partenariat Sud-Sud) tout en tenant compte des avantages du Dividende Démographique.

L’arrivée de Francisca Tatchouop Belope comme vice-présidente de la Commission de la CEEAC vient conclure un parcours absolument brillant. Avec plus de 10 ans d’expérience en Organismes Internationaux, régionaux, gouvernementales et non gouvernementales, à cela s’ajoute plus de 5 ans d’expérience législative sur le plan National (en Guinée-Equatoriale) et niveau Panafricain, il est certain qu’elle dispose d’une véritable stature internationale. Sa connaissance des formulations et mise en œuvre de politiques de développement et économiques, nationaux et sous-régionaux, sans oublier sa maîtrise du Cycle de gestion des projets et gestion d’entreprise, ses excellentes compétences de négociation en espagnol, français, anglais et allemand, ainsi que ses compétences en informatiques et son expertise en tant que Chef d’équipe seront ses principaux atouts à la Commission.

En l’espèce, Francisca Tatchouop Belope n’est pas une débutante. L’une des priorités pour la Commission est de rétablir la confiance des pays membres. La vice-présidente aura aussi pour mission d’amener les pays à faire preuve de plus de solidarité afin de soutenir la croissance, en assouplissant leur orthodoxie budgétaire. Car le charisme et l’expérience managériale de Francisca Tatchouop Belope apportera sans conteste un second souffle à la Commission de la CEEAC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here