Football/Qatar 2022 : Le sélectionneur du Ghana met en garde ceux qui sous-estimeront les Black Stars.

0
361
Le sélectionneur du Ghana, Otto Addo

Otto Addo, le sélectionneur intérimaire du Ghana a déclaré que les équipes qui s’amuseront à sous-estimer le Ghana l’apprendront à leurs dépens lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 qui aura lieu en novembre-décembre prochain au Qatar.

L’ancien ailier a fait cette déclaration en marge du tirage au sort du Mondial 2022.

Les quadruples champions d’Afrique joueront dans un groupe jugé relevé avec le Portugal, la Corée du Sud et l’Uruguay de Luis Suarez (Atletico Madrid, Espagne) qui l’avait éliminé de la Coupe du Monde 2010.

L’ancien joueur de Dortmund (Allemagne) âgé de 46 ans, a été nommé sélectionneur après le limogeage du Serbe Milovan Rajevac qui a conduit les Black Stars à la CAN TotalEnergies 2021.

Le Ghana avait été éliminé dès le premier tour dans un groupe constitué du Maroc, des Comores et du Gabon sans la moindre victoire.

Malgré les mauvais résultats enregistrés au cours de cette compétition, le sélectionneur du Ghana reste quant à lui optimiste estimant que les Black Stars peuvent changer la donne avec une bonne préparation.

« Si nous sommes à 100 pour cent de nos qualités, nous pouvons battre n’importe qui », a assuré l’ancien ailier international ghanéen, qui a joué avec les Black Stars lors de la Coupe du monde 2006.

« Dans le football, tout est possible notamment dans une compétition comme la Coupe du monde », a rappelé le technicien ghanéen heureux de ne pas tomber dans le groupe de l’Allemagne et de l’Espagne.

« J’aurais adoré joué contre l’Allemagne mais quand je vois la qualité de ces deux équipes, je me dis que ce n’est pas mal d’éviter un tel groupe », a dit le technicien ghanéen qui est né en Allemagne.

A cette Coupe du monde qui sera la quatrième de leur histoire, le Ghana jouera son premier match du tournoi contre le Portugal avant d’affronter l’Uruguay et terminer ses matchs de poule contre la Corée du Sud.

Au Cameroun, les Black Stars avaient été battus (0-1) lors de leur premier match par les Lions de l’Atlas du Maroc, ont fait match nul (1-1) contre les Panthères du Gabon avant de tomber de haut (2-3) contre les nouveaux arrivants, les Coelanthes des Comores.

Evoquant cette CAN, Addo a évoqué le manque de chance, indiquant que la Coupe du monde 2022 sera différence et l’expérience les aidera à faire une bonne participation.

« Le Ghana a fait face à beaucoup de difficultés et a été malchanceux dans le tournoi », a analysé le technicien ghanéen.

Outre Dortmund (Allemagne), Addo a travaillé au club danois de Nordsjaelland, ce qui lui fait dire qu’il est assez outillé pour permettre à ses joueurs de donner le meilleur d’eux-mêmes au Qatar.

« J’ai appris auprès des techniciens aussi réputés que Lucien Favre, Edin Terzic et Marco Rose », a rappelé le sélectionneur des Black Stars qui ont éliminé les Super Eagles du Nigeria (0-0 et 1-1) lors de la coupe du monde 2022.

Au Qatar, les Black Stars feront leur quatrième apparition en Coupe du monde après avoir raté la précédente édition organisée en Russie il y a quatre ans.

Les quadruples champions d’Afrique ont fait leur première apparition en Allemagne en 2006 avant de disputer respectivement les éditions de 2010 et 2014 respectivement en Afrique du Sud et au Brésil.

Le Ghana a fait ses meilleurs résultats en 2010 avec une place de quart de finaliste. Les Black Stars ont été éliminés par l’Uruguay, un de leurs adversaires de groupe au Qatar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here