« Évaluation de la précampagne électorale du Gabon » par Petit-Lambert Ovono.

0
221
Petit Lambert Ovono,l’évaluateur certifié des politiques publiques et président de Sogeval. .

En refusant l’observation des prochaines élections groupées (présidentielle, législatives et locales) à la Mission de l’Union Européenne, il fallait s’attendre à ce qui est en train de se passer en ce moment pendant les préparatifs de ces scrutins. 

L’évaluation ex-anté de tout projet électoral lors d’une précampagne électorale consiste à mesurer le respect de la neutralité de l’État; la transparence dans le financement des partis politiques et des campagnes électorales; la mise en place de règles équitables pour tous les partis politiques en termes d’accès aux médias et aux espaces publics; la garantie de la sécurité et de l’intégrité du processus électoral, etc.

À un mois de l’ouverture de la campagne électorale, les griefs justifiés contre le pouvoir se multiplient, le mécontentement monte, les réseaux sociaux s’enflamment, et la rue gronde. On est éloigné de la sérénité souhaitée et quand bien même l’opposition aurait sollicité quelques modifications de la loi électorale, le premier ministre devrait tout faire pour renvoyer à plus tard l’examen de ces demandes et éviter d’être celui par lequel le pays se serait enflammé.

Gageons que la sagesse prévaudrait.

Petit-Lambert Ovono, évaluateur certifié des politiques publiques, président de SOGEVAL

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here