Education nationale : le Sena propose le report de la rentrée scolaire.

0
1157
Fridolin Mvé Messa, président du SENA (en chemise blanche).

A quelques jours de la rentrée des classes, le Syndicat de l’Education Nationale (SENA), par l’entremise de son secrétaire général, Fridolin Mve Messsa, vient de faire une déclaration pour d’une part fustiger le comportement des autorités et d’autre part demander le report de la rentrée des classes pour deux semaines.

La rentrée des classes 2020-2021 pourrait connaitre des perturbations  dans l’ensemble du pays. C’est en tout cas, ce qui ressort de la déclaration du Secrétaire General du SENA, Fridolin Mve Messa, qui estime qu’en cette période de COVID-19, toutes les conditions ne seraient pas réunies pour une rentrée des classes effectives en toute sécurité pour les apprenants et enseignants. Dans ce contexte, le SENA propose « le report pour deux semaines au plus de la rentrée aux fins de pallier à tous ces manquements… », a déclaré le SG du SENA. A en croire le SENA, toutes les salles de classes ne seraient pas encore équipées et aménagées  pour recevoir les 60 élèves, l’orientation des élèves de 3e en classes de seconde ne serait pas effective, le protocole de transport ne serait pas finalisé, de même que les nominations des chefs d’établissements et les dates des  concours de l’ENI et l’ENS ne seraient pas connues. Raison pour laquelle le SENA réfute la situation du fait accompli et ne peut s’en accommoder.

S’y ajoutent les problèmes de la vente des tenues et la connexion des établissements du Gabon à internet au regard des dernières mesures prises par le gouvernement, lors du confinement du grand Libreville d’organiser des cours à distance.

C’est  donc des préoccupations et des problèmes qui pourraient bien faire sauter le couvercle et perturber la rentrée scolaire, si des décisions ne sont pas prises pour résoudre tous ces dysfonctionnements et ces énormes insuffisances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here