Dieudonné Minlama Mintogo en objecteur de conscience avec le CND pour lutter contre le Covid-19.

0
195
Le président d'Ensemble Pour La République, Dieudonné Minlama Mintogo

L’ancien candidat à la présidentielle de 2016, et président d’Ensemble Pour La République, Dieudonné Minlama Mintogo a devisé le vendredi 26 févier 2021 avec les représentants du Conseil National de la Démocratie (CND), dans les locaux de son Parti politique. Cette rencontre avait pour objectif de traiter des sujets de l’actualité liées au Covid-19, et du rôle du CND au sein des institutions de la République avec le président Dieudonné Minlama Mintogo.

Mandatés par le président Séraphin Ndaot, la délégation du CND composée de messieurs, Ekwanghe Jean De Dieu, Président de l’Union Sociale et Démocratique,  et de Ndong Abessolo Jean Pierre,  Président de la Cause Commune pour le Développement Gabon, membres du CND, ont entamé, une série de rencontres avec les acteurs politiques, ceux de la société civile, afin de trouver une solution à la crise économique, sociale, sécuritaire et politique qui secoue le pays, suite à la pandémie de la Covid-19.

A la suite de ces rencontres, un plaidoyer sera transmis aux plus hautes autorités, pour ramener la stabilité, et relancer l’économie gabonaise fortement impactée par les conséquences liées à la Covid-19.

Cette série de rencontres intervient suite à l’interpellation des représentants des quartiers de Libreville  auprès du président du CND pour solliciter son intervention suite à la dégradation de leur niveau de vie, conséquences liées aux durcissements de l’état d’urgence sanitaire, en associant l’ensemble des forces vives de la Nation.

Deux membres du CND

Deux membres du CND

Monsieur Ekwanghe Jean De Dieu, a invité le président Dieudonné Minlama Mintogo, en sa qualité “d’ancien président à la présidentielle de 2016, a participé aux prochaines réunions qui se tiendront dans les prochains jours avec d’autres acteurs, afin de proposer une solution à la crise multiforme que traverse la Nation”.

Le Président Dieudonné Minlama Mintogo, s’est réjoui de la démarche de ses hôtes, en insistant sur le consensus et l’union sacrée pour faire face au Covid-19 et ses conséquences. “Le dialogue fait partie de notre ADN, comme l’avait si bien affirmé le président de la République, Ali Bongo Ondimba lors d’une précédente déclaration. Le Gabon traverse une crise sanitaire, économique, sociale, sécuritaire, culturelle, et désormais politique, avec les morts liés au mouvement des casseroles et aux nombreuses arrestations qui s’en sont suivies. La situation est d’autant plus grave, que 12 milles Gabonais ont perdu leur emploi à cause de l’application de l’état d’urgence sanitaire et ses conséquences. Une solution ne peut pas être trouvée contre le Covid-19 et ses conséquences sans associer tous les fils de la Nation à travers l’écoute, le dialogue et le consensus.  C’est ensemble que nous trouverons des solutions, comme nous l’avons déjà affirmé lors de notre précédente déclaration publique. Nous devons faire face ensemble à un double défis, à la fois sanitaire et économique, en protégeant les Gabonais de la Covid-19, mais aussi en relançant notre économie par un plan de relance réaliste, gage de de développement et de stabilité. »

Pour cela, il marqué son accord à l’organisation d’autres rencontres afin de trouver des solutions consensuelles à la grave crise que traverse le pays.

Le président d’Ensemble Pour La République, a également salué le rôle du CND, qu’il définit comme “un corps de garde, où tous les problèmes de la République doivent trouver des solutions”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here