Des agréments techniques pour des entreprises de communication.

0
923
Le ministre de la communication à droite remettant un agrément technique au représentant de Sogapresse

Guy Maixent Mamiaka, le ministre de la communication a procédé le jeudi dernier à la cérémonie de remise des des agréments techniques aux patrons des entreprises de communication. La rencontre de la maison Georges Rawiri de Gabon Télévision nombreux responsables de la radio, la télévision, la presse écrite et en ligne, l’édition, l’imprimerie, la cinématographie, et la photographie, le but visé est le respect de la loi en ce qui concerne l’exercice du métier de la communication en république Gabonaise.

Pourtant le code de la communication est clair lorsque l’on se refère à la loi n°19/2016 du 09 août 2016, portant code de la communication en République gabonaise, en ses articles 76, 83, et 84, exige désormais l’obtention d’un agrément technique de la communication. C’est cette conformité avec la qui a permis au 38 entreprises sur 50 de recevoir des agréments techniques de manière officielle pour exercer dans la légalité en république Gabonaise.

Pour le ministre de la communication, Guy- Maixent Mamiaka, il est plus qu’urgent pour les opérateurs économiques de se conformer à la loi pour éviter des sanctions.

Hermine Otounga Souna, directrice général de la communication est lors de cette remise officielle des agréments techniques est revenue sur les trois critères catégories d’agréments techniques ; notamment les sociétés individuelles, les sociétés à responsabilités limités et les sociétés anonymes.

Les opérateurs économiques du secteur communication peuvent à présent exercer la profession sur toute l’étendue du territoire nationale, sans être inquiété.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here