Culture : Le lieu de l’enterrement du corps de Mackjoss pose problème.

0
3655
Mackjoss, de son vivant.

Au moment où la sortie de la dépouille mortuaire de l’artiste Mackjoss vient d’être  programmée pour ce jeudi 3 mai,  suivi d’une messe à la cathédrale sainte- marie et d’une exposition au palais des sports et d’une veillée, avant l’enterrement  à Mouila dans la province de la Nyanga. Pour certains membres de la famille,  pas question de l’inhumée dans la ville de Mouila.

Les parents paternels  de mackjoss, puis qu’il s’agit d’eux, souhaitent  tout simplement que le corps soit transféré dans la ville de Tchibanga, province de la Nyanga,  pour de multiples raisons premièrement : Christian   Mackaye Ma Mboumbe dit « mackjoss »,  était le fils de feu Alphonse Mboumba Bayema, selon les oncles,  il est né à Bilanga (Mayumba), il a grandi  à Mongo chez la mère de son oncle  Ebaka. En 1930, il se rend à Mouila pour trouver de l’emploi, une fois dans cette ville,  il fait la connaissance de feue Caroline Milingui , maman de Mackjoss, originaire de Moabi, et de père Badoumbi, résidant à Mouila. Le père de la mère de Mackjoss sera affecté à Mimongo om nait Mackjoss,, le 20 juin 1946.

La famille paternelle de Mackjoss refuse que le corps soit inhumé à Mouila, parce que, Maganga Moussavou, du simple fait de son appartenance au clan  des  Moussanda, pèserait de tout son  poids de vice- président de la république pour que l’enterrement se déroule à Mouila. A l’allure où vont les choses Mackjoss  risquerait de se faire inhumée à Libreville, avec l’appui de Bylie By Nzé, bien que n’étant plus ministre. (Affaire à suivre).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here