Covid-19 : Réaction de l’UPSA suite à l’adresse du Chef de l’État à la nation.

0
506
Joël Ondo Ella, Secrétaire général de l'Union des Personnels de santé et Assimilés (UPSA)

Je saisis l’occasion de cette tribune en ma qualité de Secrétaire général de l’Union des Personnels de santé et Assimilés ( UPSA) pour exprimer au nom des adhérents de notre organisation syndicale en particulier et des personnels de santé en général, notre déférente et profonde gratitude à l’endroit du Chef de l’État, pour ce témoignage de la reconnaissance de toute la nation gabonaise à la guerre que livrent les soldats sanitaires face à ce monstre froid qu’est le Covid-19, devant qui la planète frissonne et le monde s’effondre.

En outre, la décision du Chef de l’État d’accorder cette indemnité Covid-19 aux personnels de santé traduit l’expression de la satisfaction du Chef, de son soutien et des attentes à un résultat qui n’est autre que la victoire.

Je puis rassurer l’opinion que le secteur santé se sentait frustrer lorsqu’il ne recevait que les réprimandes, les critiques acerbes et une certaine inconsidération de nos sacrifices et des difficultés auxquelles ces soldats sont confrontés au quotidien dans l’accomplissent de leur mission d’apporter les soins de santé et de qualité à la population.

Aujourd’hui, le message du Chef de l’État offre un nouveau regard au secteur santé, regard qui doit amener tous et chacun des citoyens à ovationner ces combattants car ce n’est pas facile pour eux.

C’est d’ailleurs, l’occasion pour moi de me tourner vers mes collègues et camarades, les exhortant chacun à son niveau de combat, de redoubler les efforts pour le sacrifice de soi, le sens du dévouement et d’honneur, afin que cette indemnité Covid-19 du Chef de l’État aux personnels de santé soit justifier honorablement et puisse convaincre plusieurs qui avaient déjà perdu la foi par l’accueil et la qualité de service.

Il reste donc important pour le personnel de santé de savoir que le Président de la République vient d’exprimer le sentiment de reconnaissance à notre corporation, et ce doit en retour de nous retenir dans une prise de conscience des valeurs du service public, du professionnalisme et du respect de nos différents serments.

Aussi, est-il besoin d’insister sur la gouvernance des hôpitaux car, si les politiques à travers le COPIL met à disposition le matériel de prise en charge des patients et les équipes de protection individuelle (EPI) dans les structures sanitaires, il n’y a pas de raison que les responsables des hôpitaux gardent ce matériel pour d’autres raisons que celui des besoins de la cause actuelle, à savoir la lutte contre le Coronavirus.

J’insiste à ce titre sur la mise à disposition du matériel aux personnels de santé pour le combat qui reste très meurtrier et difficile, car la première victoire c’est la survie des soldats et ensuite la défense du territoire que le Covid-19 cherche à envahir. En conséquence, l’indemnité Covid-19 octroyé aux personnels de santé est une sorte d’invite du Chef de l’État à ce secteur de la santé pour un pacte républicain, un contrat social, un contrat de confiance pour l’obligation des moyens d’une part et celui des résultats d’autre part.

A ce sujet et pour l’efficacité de la lutte, l’UPSA propose la mise en place au sein du ministère de la santé, une cellule de veille de surveillance de l’opérationnalisation des ressources humaines, ressources matérielles, ressources financières et gouvernance des hôpitaux. Car, il faut désormais une symphonie entre les efforts du Chef de l’État, la reconnaissance de la nation aux personnels de santé, les moyens mis à disposition des soldats, la gouvernance des hôpitaux et le rendement de ces soldats aux attentes de la population pendant et après le Covid-19.

Encore une fois de plus toute notre gratitude au Chef de l’État, et à tous ceux qui dans l’ombre ont marqué leur soutien à ce dossier.

Je ne terminerai pas mon propos sans exprimer mes encouragements à mes collègues syndicalistes de la santé et à l’ensemble des militants et sympathisants de l’UPSA Pour cette détermination et du fait de toujours croire en nous malgré les difficultés.

Joël Ondo Ella, Secrétaire général de l’Union des Personnels de santé et Assimilés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here