Cent (100) jours de la Transition: Réaction de Dieudonné MINLAMA MINTOGO Ancien Candidat aux élections Présidentielles de 2016

0
309
Dieudonné MINLAMA MINTOGO, Président Ensemble pour la République, Ancien candidat aux élections présidentielles de 2016

Que dire des cent (100) premiers jours de l’exécutif de la Transition . De façon ramassée je dirai tout simplement que la Transition gabonaise est en très bonne voie si nous nous permettons de faire une comparaison avec les autres Transitions débutées plus tôt en Afrique.

 

En Effet , en trois (3) mois , le Président OLIGUI NGUEMA a marqué des points importants aussi bien au niveau de la diplomatie  qu’au niveau de la gestion interne du pays .

 

Pour ce qui est de la diplomatie ,  je peux dire , sans risque de me tromper,   que le Président  a réussi à rassurer tous les différents partenaires internationaux . Le résultat de ce balaie diplomatique  est clair : les différentes sanctions prises par des  organisations régionales et sous régionales sont entrain d’être levées et , Libreville est redevenue fréquentable.

 

Un accent important est à mettre  sur  notre politique environnementale , le dernier Discours prononcé par le Président de la Transition , Président de la République , lors de la COP28 à Dubai a eu le mérite de placer notre pays comme le principal  leader de la politique  environnementale basée essentiellement sur  le paradigme  ‘’du Gagnant-Gagnant ‘’.

 

Notre pays s’est énormément  investi dans la protection de l’environnement , parfois  au détriment des intérêts  vitaux de nos populations  , il est temps que la Communauté Internationale nous renvoie l’ascenseur. C’est une position forte qu’il convient de soutenir pour le bien de notre bien et pour l’avenir de la planète …

Au niveau interne , des mesures  fortes et courageuses ont été prises pour soulager la souffrance des gabonais et relancer l’économie.

 

Je citerai pêle-mêle  : la mise en place d’une Task Force sur la dette intérieure ,   la reprise des recrutements à la Fonction publique , l’octroi de plusieurs postes budgétaires  à certains ministères sensibles , la mobilisation des fonds pour le paiement de la dette intérieure  ce qui va surement relancer la consommation , la modification et surtout l’assouplissement du décret portant sur les conditions d’importation des voitures d’occasion en République Gabonaise …

 

Enfin et surtout, la publication du chronogramme de la Transition  pour fixer les esprits  et;  donner un sens réel et sécurisé au  processus en cours .

 

Par contre  ,  si les choses semblent aller pour le meilleur au niveau de la Présidence de la Transition , le Gouvernement nous donne  l’impression de ne pas suivre , d’hésiter ou encore plus simplement d’être débordé…

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here