CEMAC : Les magistrats des cours des comptes édifiés sur les réformes budgétaire

0
943
Magistrats financiers de la Cemac, en formation à Libreville

Libreville accueille depuis ce mardi 26 juin les travaux d’un atelier régional de la communauté  économique et monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), sur l’élaboration du rapport d’exécution des lois des finances. Un séminaire de renforcement de capacité qui enregistre la présence  des magistrats des cours des comptes et  les représentants de la société civile des  pays  membre

Durant  4 jours les participants  devront renforcés leurs connaissances  sur les contrôles et l’exécution des lois de finances.

Le représentant  du premier Président de la cours des comptes du Gabon, Gilbert  Ngoulakia, a rappelé  l’importance de cet atelier qui  s’inscrit dans le cadre des importantes reformes budgétaire qui ont apportées des changements dans la préparation, la présentation,  et des nouvelles modalités de contrôle du budget.

Par ailleurs, le représentant du Programme des Nations Unies pour le développement au Gabon, Stephen Jackson se réjouissant de la tenu du séminaire a souligné que l’approche régionale de la commission de la CEMAC est complémentaire avec les appuis que les bureaux pays PNUD, mettent en oeuvre en matière de gouvernance démocratique et plus particulièrement pour le développement des institutions supérieures de contrôles et le renforcement des institutions citoyennes en matière de budget.

La rencontre s’achève le vendredi prochain avec certainement une batterie de recommandations

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here