CAN TotalEnergie 2021 : Le Gabon vers une exclusion ?

0
1016
L'équipe des panthères savourant sa victoire et sa qualification à la CAN 2022

Le président du jury disciplinaire de la CAF Raymond Hack met en garde dans un courrier en date du 6 janvier 2022 la Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT), suite à la violation des règlements et directives de la CAF par la délégation gabonaise.

En effet, le jury disciplinaire a pris note de la violation des règles, des règlements et directives de la CAF commises par la délégation gabonaise dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations Total, Cameroun 2022.

Pourtant, la CAF a envoyé le tableau des sites d’entrainement et des hôtels de chaque équipe, le 16 août 2021. L’allocation des hôtels qui ont été approuvés par la CAF ont été choisis sur de nombreux critères différents, y compris, mais sans s’y limiter, les mesures de sécurité et de sûreté appliquées dans les différents hôtels.

Le 4 janvier 2022, la CAF a reçu une lettre de la FEGAFOOT indiquant que la délégation gabonaise sera logée à l’hôtel Star Land et non pas l’hôtel la Falaise comme initialement prévu par la CAF. Néanmoins, le département de la sécurité et de sûreté de la CAF a été consulté de la demande de changement d’hôtel de la délégation gabonaise et la CAF a communiqué à la FEGAFOOT le refus de changement par mail en donnant une brève explication des raisons de refus.

Cependant, aujourd’hui la CAF est surprise d’apprendre que la délégation gabonaise est allée à l’encontre de ses instructions et que la FEGAFOOT a procédé à hébergement de l’équipe du Gabon à l’hôtel Star Land.

Aussi, la délégation gabonaise est prié de fournir à la CAF une explication de cette violation. Après quoi l’affaire sera soumise au jury disciplinaire de la CAF.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here