Antonin Raoust, dans l’arrière-pays.

0
1263

Antonin Raoust, attaché de coopération « Gouvernance et Développement » à l’Ambassade de France au Gabon, s’est récemment rendu dans plusieurs provinces du Gabon, notamment celles du Moyen Ogooué, du Haut Ogooué et de la Ngounié. L’occasion pour lui de rencontrer les maires de différentes localités, ainsi que certains acteurs clés qui font vivre la coopération franco-gabonaise.

Dans le cadre de la mission « gouvernance », Antonin Raoust a rencontré les maires de Ndjolé, de Franceville et de Ndendé afin d’évoquer l’actualité de ces localités et leurs priorités en matière de développement local.

Par ailleurs, l’attaché de coopération a rencontré longuement les artisans du Haut Ogooué à Franceville. Ces artisans ont été rassemblés au sein d’une maison dédiée à leur activité par la section provinciale de la Confédération des Artisans et des Petites Entreprises du Gabon (CAPEG) à Franceville. Cette visite s’inscrit dans le cadre du projet de création d’une chambre des métiers au Gabon porté par la CAPEG, le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de l’Artisanat ainsi que l’Ambassade de France (financement au titre du PISCCA), avec l’appui technique de l’Assemblée Permanente de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat (APCMA) de France.

Ce déplacement a  également permis de rencontrer les volontaires français présents à la Fondation SUCAF Gabon et au Centre International de Recherches Médicales de Franceville (CIRMF).

La visite de la Fondation SUCAF Gabon à Moanda a été l’occasion de visiter et même tester la nouvelle salle polyvalente de Mvengué, récemment inaugurée. Pour rappel, cette inauguration est l’aboutissement du projet porté par l’association RAJYM, via la Fondation SUCAF Gabon, lauréate en 2016 de l’appel à projets « jeunesse solidaire » lancé par l’Ambassade de France au Gabon, dont la vocation était de soutenir des initiatives faites pour et/ou par les jeunes gabonais. A cette occasion, Antonin Raoust a pu échanger avec Marina Lugnot, chargée de projets à la Fondation SUCAF Gabon.

Lors de la visite du CIRMF, Antonin Raoust s’est notamment entretenu avec Quentin Lejarre et Martha Nigg, chercheurs français en poste dans cet organisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here