Ali Akbar Onanga Y’Obegue réfute l’existence d’un nouveau système de rémunération des agents publics.

0
975
Le ministre de la fonction publique Ali Akbar Onanga.

Le ministre en charge de la Fonction publique, a dans un communiqué publié le jeudi 25 octobre dernier en collaboration avec le ministre en charge du Budget et des comptes publiques, démenti l’entrée en vigueur d’un nouveau système de rémunération des agents publics qui circulerait depuis un certain temps  sur les réseaux sociaux.

Ali Akbar Onanga Y’Obegue et Jean-Fidèle Otandault, ont indiqué le mercredi dernier que, le communiqué faisant état de l’entrée en vigueur d’un nouveau système de rémunération des agents publics à compter du 23 janvier 2019, et portant les timbres de leurs ministères respectifs n’est qu’une contrefaçon. «Il s’agit d’un faux grossier, d’un montage destiné manifestement à semer le trouble au sein de l’opinion», a déclaré le ministre en charge de la Fonction Publique.

En effet, selon ces derniers, un nouveau Système de rémunération des agents publics adopté par le gouvernement après une large concertation avec les partenaires sociaux, est déjà effectif depuis juillet 2015. «Il n’est ni envisagé ni envisageable de remettre en cause ce nouveau système de rémunération, acquis social majeur ayant été unanimement salué par les partenaires techniques et financiers, qui a largement contribué à améliorer le pouvoir d’achat et les conditions de vie des agents publics par la revalorisation significative de leur niveau de rémunération», a-t-il poursuivi.

Dénonçant le caractère tendancieux des informations véhiculées sur les réseaux sociaux, le ministre du Budget et des comptes publiques et celui de la Fonction publique,  se réservent  le droit d’engager les poursuites judiciaires contre les auteurs desdites informations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here