A l’heure du Covid-19, l’évaluation des politiques publiques s’impose au Gabon.

0
142
Le nouveau gouvernement Ossouka

L’évaluation des politiques publiques est inscrite au nombre des instruments d’aide à la décision, autrement dit, un outil de bonne gouvernance aux fins d’améliorer l’action de l’Etat.

En effet, à cette vision républicaine est adjoint le contrôle d’Etat. Mieux, pour optimiser l’action de l’Etat en direction des couches sociales les plus défavorisées. Car, le souci permanent du gouvernement étant de contribuer sans cesse à l’amélioration de la qualité des services, et donc à la satisfaction des besoins des Gabonais.

En effet, la procédure d’évaluation vise notamment à savoir si le financement des programmes est utilisé conformément aux projets soutenus par le gouvernement et quels sont les impacts de ces actions auprès des Gabonais. Rappelons que l’évaluation d’une politique n’émet pas d’appréciation sur les objectifs de cette dernière, qui demeurent du ressort des élus et procèdent d’une légitimité supérieure. Elle apporte des éléments d’appréciation quantitatifs et qualitatifs sur le fait que les objectifs ont été atteints, sur les modalités retenues et les moyens, adaptés ou non, mis en œuvre pour essayer de les atteindre, compte tenu de la situation économique qui prévalait, et éventuellement sur les conséquences de la politique au-delà des objectifs annoncés.

A terme, et ce malgré la présence de la pandémie du Covid-19, l’évaluation des politiques publiques doit aboutir sur un projet de loi d’orientation et d’une stratégie nationale de l’évaluation des politiques publiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here