Guinée Equatoriale: un correspondant de 7joursinfo, victime de xénophobie.

0
410

C’est dans la soirée du mardi 09 juin dernier, qu’un journaliste de 7joursinfo résidant dans la ville de Malabo en Guinée Equatoriale, a été victime d’un vol à son domicile.

En effet, c’est après une visite chez des amis aux environs de 19h, histoire de prendre l’air, qu’il constata à son retour que sa porte avait été forcée, et qu’à l’intérieur, son ordinateur, une paire de chaussure et ses économies avaient disparu.

Aussitôt, il a annoncé la mauvaise nouvelle à ses voisins qu’il s’empressa d’interroger. Malheureusement, tout le monde a fait la sourde oreille.

Suite à cela, il s’est rapproché de l’Ambassadeur du Gabon en Guinée Equatoriale qui lui a conseillé de porter plainte dans le commissariat le plus proche. Toutefois, avec l’aide de quelques connaissances, il est parvenu à mettre la main sur ses ravisseurs. Quel n’a pas été son étonnement lorsque les présumés voleurs étaient de nationalité équato-guinéenne.

Arrivé, au commissariat, il a été agréablement surpris de constater que l’un des ravisseurs était non seulement un agent de force de l’ordre, mais aussi, que l’enquêteur et le ravisseur étaient de mèche. Il n’est donc pas étonnant que ce problème n’ait eu aucune suite favorable, même que la victime a été traitée d’étranger venue en Guinée Equatoriale, pour mettre les Guinéens aux arrêts.

Comme quoi, un étranger en Guinée Equatoriale n’a pas de droit, même lorsqu’il est victime d’un viol, d’un vol ou d’un braquage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here