Vers un partenariat stratégique entre la FAO et le Comité inter-états des Pesticides d’Afrique centrale.

0
686
FAO et CPAC, vers un partenariat. Archives 7joursinfo

Avec la recrudescence de nouveaux ravageur sur les cultures et  dans le but de mettre en place un cadre de collaboration entre l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), et le Comité Inter-état des Pesticides d’Afrique centrale (CPAC), sur les questions liées à la sécurité alimentaire par l’utilisation des produits phytosanitaires compatibles avec les normes internationales dans la sous-région, une rencontre s’est tenue le jeudi 22 juin 2018, entre le Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale (SFC), Hélder Muteia et le nouveau Directeur Général du Comité inter-états des Pesticides d’Afrique centrale, Auguste Itoua.

Cette rencontre s’inscrit dans le processus du développement de partenariat entre la FAO et les institutions spécialisées de la sous-région. Aussi, elle rentre dans le cadre des efforts pour l’éradication de la faim, la malnutrition et la pauvreté, qui constitue la mission principale de la FAO.

En présence du consultant international du SFC en charge de la production et protection des plantes et de l’attaché de cabinet du Directeur Général de la CPAC, cette rencontre consistait à discuter sur des perspectives de partenariat entre la FAO et la CPAC dans le domaine de la promotion de l’utilisation efficace et raisonnée des pesticides homologués en vue de réduire au maximum les risques potentiels sur la santé humaine et l’environnement.

« Il s’agit ici de de développer des partenariats avec tous les différents acteurs impliqués dans le développement de l’agriculture, de mutualiser les efforts dans nos interventions pour atteindre des meilleurs résultats en vue d’accompagner les Etats à assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations de la sous-région » a déclaré Helder Muteia, Coordonnateur du Bureau sous-régional de la FAO pour l’Afrique centrale.

Le Directeur Général de CPAC s’est réjouis de cette rencontre fructueuse qui permettra « de mettre en place un cadre de collaboration entre la FAO et l’institution qu’il représente » a affirmé Auguste Itoua.

Au cours de ces échanges, les deux parties ont souligné la nécessité de collaborer dans le renforcement des capacités des cadres et des utilisateurs des produits chimiques pour une meilleure sensibilisation sur les questions liées à l’homologation et l’utilisation de ces produits.

Cette rencontre s’est achevée sur des perspectives de partenariats fructueux entre les deux institutions sous-régionale, notamment l’élaboration d’un projet commun à soumettre aux potentiels bailleurs de fonds.

A propos du CPAC

Le Comité inter-états des Pesticides d’Afrique centrale (CPAC) est une Institution spécialisée de la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC) ayant son siège à Yaoundé au Cameroun. Il a été créé par une décision du Conseil des Ministres et érigé en institution spécialisée par un Acte Additionnel de la Conférence des Chefs d’Etat. La mission de cette Institution Spécialisée est, l’assainissement de la production agricole pour la préservation de la santé des consommateurs locaux et celle de l’environnement, ainsi que pour la compétitivité de cette production dans le marché international. Le CPAC est dirigé par un Directeur Général nommé par Décision des chefs d’Etat de la CEMAC. Environ 25 personnes de toutes les nationalités de la CEMAC y sont en service.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here