Urgence climatique : L’Afrique au premier plan de l’Action Climat.

0
267

La réunion du Groupe des Négociateurs Africains sur les Changements Climatiques s’est tenue à Libreville du 01 au 03 mars 2020. Y ont pris part, l’ensemble des experts sur le climat des pays africains à savoir : Soudan, Gambie, Afrique du Sud, Sénégal, Ethiopie, Kenya, Egypte, Mali, Burundi, République Démocratique du Congo, Guinée, l’Alliance Panafricaine pour la Justice Climatique, la Banque Africaine pour le Développement (BAD), et l’Union Africaine.

A ces derniers, se sont ajoutés les négociateurs en Chef du Royaume-Uni et Envoyés Spéciaux du Cabinet du Premier Ministre anglais, Boris Johnson. A titre de rappel, l’Angleterre assurera la prochaine présidence de la COP26.

Cette réunion visait à définir la feuille de route des pays africains pour l’Action Climat en vue de préparer les sessions intermédiaires des négociations ainsi que la COP26, et partager la vision du Gabon à la tête de la Présidence du Groupe des Négociateurs Africains sur les changements climatiques, conformément aux Très Hautes Instructions du Président de la République, ancien Coordonnateur du Comité des Chefs d’Etat et de Gouvernement Africains sur les Changements Climatiques (CAHOSCC).

Le Professeur Lee White, Ministre des Eaux, des Forêts, de la Mer, de l’Environnement, Chargé du Plan climat, des Objectifs de Développement Durable et du Plan d’Affectation des Terres a ouvert le dimanche 1er mars les travaux de cette importante rencontre, en rappelant que l’Adaptation était la priorité de l’Afrique, et que le Président de la République gabonaise, Champion de l’Initiative d’Adaptation pour l’Afrique fait de cette dernière son cheval de bataille depuis sa coordination à la tête du CAHOSCC, en continuant notamment à assurer la mobilisation des financements en faveur de cette dernière.

Le Président du Groupe des Négociateurs Africains sur les Changements Climatiques, Monsieur Tanguy Gahouma Bekale a présenté au Groupe, les orientations du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba sur le mandat du Gabon à la présidence du Groupe Afrique, à l’issue de sa rencontre avec ce dernier, le 24 janvier 2020, basées sur 3 axes :

  1. Faire de la COP26 un Succès ;
  2. Placer les changements climatiques au cœur de l’agenda africain ; et
  3. Que l’Afrique soit au top de l’Agenda climatique mondial.

Concernant le premier axe, le Groupe Afrique a invité les négociateurs principaux du Royaume-Uni à prendre en compte les thématiques prioritaires du Groupe Afrique à savoir : la finalisation de l’article 6 concernant les marchés de crédits carbone, l’adaptation et le financement entre autres.

Concernant le deuxième axe, le Groupe a validé sa stratégie d’accompagnement de tous les pays africains en vue d’assurer l’actualisation de leurs politiques climats déclinés dans leur Contribution Déterminée au niveau National (NDC) avant la prochaine COP.

Enfin sur le dernier axe, la COP27 devant se tenir en Afrique, le Groupe Afrique saisira cette opportunité pour mettre en avant et insister sur ses priorités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here