Une première guérison du covid-19 au Gabon.

0
248
Guy Patrick Obiang Ndong, Porte-Parole du Comité de pilotage et de plan de veille et de riposte à l’épidémie coronavirus

Lors de sa conférence de presse quotidienne du jeudi 2 avril 2020, le Porte-Parole du Comité de pilotage et de plan de veille et de riposte à l’épidémie coronavirus, Guy Patrick Obiang a annoncé la guérison du premier cas déclaré positif au Covid-19, vingt-et-un jours après son hospitalisation. C’est l’occasion de féliciter l’équipe médicale de l’HIAOBO qui a suivi avec beaucoup de professionnalisme notre compatriote. 

Sur le plan épidémiologique, par contre, il a déclaré que notre pays venait d’enregistrer 3 nouveaux cas positifs au Covid-19, soit un total de 21 cas contaminés (dont un décès et un guéri) au Gabon, soit 6,36% sur les 330 prélèvements effectués.

Le Dr Guy Patrick Obiang a révélé que le COPIL a enregistré un premier cas hors de Libreville dans la ville de Bitam, il s’agit d’une compatriote de 32 ans, étudiante au Cameroun, qui est récemment rentrée suite à la fermeture des établissements scolaires et universitaires dans ce pays. A son arrivée à la frontière du Gabon-Cameroun, elle a été aussitôt mise en quarantaine par l’équipe médicale de Bitam. Les prélèvements effectués et analysés au CERMEL montrent un résultat positif au Covid-19.

Concernant, les deux autres compatriotes, il s’agit d’une dame de 36 ans, contaminée probablement par une collègue de travail diagnostiquée positive au Covid-19 et d’un homme de 54 ans dont la circonstance de contamination est en cours d’investigation.

Précisons que le Gabon est dans une phase de transition épidémiologique où il est en train de passer d’une épidémie de type importé à une épidémie de type communautaire dont la vitesse de propagation peut être redoutable si certaines personnes continuent à faire un déni de cette épidémie dans notre pays.

Le Porte-Parole du Comité de pilotage et de plan de veille et de riposte à l’épidémie coronavirus, Guy Patrick Obiang a dit qu’il ne cessera jamais de le rappeler le coronavirus aujourd’hui, peut être le visiteur, le voisin, le collègue du bureau, l’ami. On doit plus que jamais prendre conscience du danger qui guette. Selon les experts, la pandémie de Covid-19 ne fait que commencer en Afrique, le pic est attendu dans les prochains mois avec des conséquences qui pourraient être dramatiques si l’on ne respecte pas les gestes barrières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here