Tentative de coup d’État. Le songe qui tourne à la désillusion.

0
1129
L'un des mutins gisant dans une marre de sang après l'assaut à Gabon Télévision.

La tentative de coup d’État, qui a eu lieu hier Lundi 7 janvier 2019 à Libreville, s’est finalement soldée par l’arrestation d’une dizaine d’insurgés, dont deux morts dans leur rang au sein de la maison Georges Rawiri qui abrite les directions publics de Gabon télévision et de Radio Gabon.

Au petit matin une poignée de soldats d’une compagnie d’honneur de la Garde républicaine (GR), conduite par le Lieutenant Kelly Ondo Obiang, après avoir neutraliser les gendarmes de faction, vont investir les locaux de la maison de la radio d’État faisant cinq otages parmi les agents de la radio. Parmi les otages figuraient Achile Moanda Moussodji, Hervé David Maguena, Tchico Alvares et bien d’autres.

Sur les ondes de Radio Gabon, le message lu par les insurgés appelle à un soulèvement populaire et au ralliement des forces vives de la nation.
Largement déployer dans les rues de la capitale gabonaise, les forces loyalistes, peu avant 10 heures, vont rapidement prendre le contrôle de la situation.

L’assaut donné va se soldé par l’arrestation de huit insurgés, deux autres ayant trouvé la mort durant l’échange de tirs avec les forces loyalistes ainsi que la libération des otages.
Peu avant le début de l’après-midi, le calme était rapidement revenu dans les rues de Libreville. Confirmant la fin d’un songe qui a tourné à la désillusion.

Le calme était rapidement revenu dans les rues de Libreville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here