Signature d’un Accord pour l’intégration de l’éducation complète !

0
612
M. Vincenzo Fazzino, Représentant de l’UNESCO au Gabon et M. François Boukangou, Chef de projet de la Cellule de projet posant avec les élèves. Archives 7joursinfo

L’UNESCO et la Cellule d’exécution de projet du Ministère en charge de la formation professionnelle, ont signé, le vendredi 14 juin dernier, un Accord de partenariat en vue de développer des activités d’information, éducation et communication sur les IST, le VIH-SIDA et la santé reproductrice dans l’enseignement et la formation technique et professionnelle (EFTP) au Gabon.

Cette signature lance la mise en œuvre d’un projet de 304 358,09 dollars des Etats-Unis (soit 179 489 096 FCFA) sur un financement de la Banque africaine de développement. Il ambitionne toucher plus 70 000 jeunes, professionnels et parents d’élèves. Pour y arriver, il est prévu, tout d’abord, la création d’un comité de pilotage du projet sous la direction de l’UNESCO. Puis, il va falloir renforcer ses capacités afin qu’il soit apte à mener à bien le projet. Ensuite, il sera organisé des ateliers de formations des personnels d’encadrements et des enseignants des disciplines. Parallèlement à cette dernière, les associations de parents d’élèves seront formées afin que l’Education complète à la sexualité (ECS) se poursuive au sein des cellules familiales. Enfin, des formations seront animés pour les élèves des différents établissements de l’EFTP. Au terme de cette dernière formation, un Réseau de 375 jeunes leaders de la promotion de l’ECS sera créé, soit 15 leaders par établissement. Ils devront être de véritables prescripteurs auprès de leurs pairs à travers des activités de sensibilisation et/ou des clubs scolaires en plus des enseignants et parents.

Ce projet est, en effet, une stratégie supplémentaire de riposte, au fort taux de prévalence du VIH et chez les jeunes (1,5% chez les jeunes de 15 à 24 ans), au Gabon. Il vient en complément aux projets similaires développés ces dernières années par l’UNESCO et d’autres agences du Système des Nations Unies, notamment au pré-primaire, primaire et secondaire de l’enseignement général. Ces différents projets participent à la matérialisation de la vision des Nations Unies sur la lutte contre le VIH-Sida : « Zéro nouvelle infection à VIH. Zéro discrimination. Zéro décès liés au sida ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here