Setrag: 20 Récipiendaires Honorés par la Ministre du Travail.

0
189
Photo de famille après la décoration

La Setrag a honoré le 8 décembre 2023 une vingtaine de ses agents de la médaille d’honneur du travail au cours d’une cérémonie présidée par la ministre du travail en personne.

Les festivités marquant la fête de Saint-Eloi à Setrag, débutée le 6 décembre 2023 par le sport se sont poursuivies le vendredi 8 du même mois par les remises de décoration à 20 agents de la Sétrag par la ministre du travail chargée de la lutte contre le chômage, Solange Marthe Guiakie épse Ayenoué.

Dans une salle de sport bondée de monde, le directeur général de la Setrag Christian Magni a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à ses hôtes pour l’intérêt accordé à cette
manifestation de décoration des médailles d’honneur du travail à ses agents, non sans rappeler à l’autorité gouvernementale les engagements de son entreprise dont la
voie ferré vieille de plus de 40 ans est en pleine réhabilitation.

Ces investissements se caractérisent par l’acquisition d’importants moyens matériels et du renforcement du capital humain par le recrutement de plus de 500 jeunes gabonais, le
tout dans le but d’améliorer l’offre des capacités de transport et de contribuer à la résorption du chômage.

Ces nombreux investissements ont aussi bénéficié dans le cadre de la responsabilité sociétale de la Setrag aux populations riveraines du chemin de fer grâce aux actions
d’envergures comme la distribution de 5400 kits scolaires, des consultations ophtalmologiques et la construction d’un centre de santé à Booué entièrement financé par l’entreprise.

S’adressant aux récipiendaires, le directeur général a rappelé l’adoption d’une nouvelle convention collective intégrant certaines dispositions du nouveau code du travail, la revue de des dispositions liées au départ à la retraite et quelques améliorations aux éléments de rémunération en tenant compte bien-sûr du contexte économique difficile que traverse l’entreprise. Des accords qui n’ont été possible que grâce à la hauteur d’esprit des partenaires sociaux d’une part, et de la Sétrag d’autre part, toujours soucieuse de maintenir un climat social apaisé.

 

Intervenant à son tour, la ministre du travail et de la lutte contre chômage Solange Marthe Guiakié épse Ayenoué a situé le contexte de l’évènement disant que « ces récompenses de
n’étaient nullement un menu à la carte qui laisse le choix à chacun et, pour le cas présent de récompenser les salariés ou de ne point le faire, est plutôt une obligation légale pour les
salariés qui remplissent des critères d’ancienneté afin d’être honorer par l’Etat », fin de citation.

 

Poursuivant son propos, la ministre du travail et de la lutte contre le chômage a exhorté les récipiendaires de « prendre encompte l’étendu des responsabilités » que la distinction leur
confère auprès de leurs employeurs et des collègues moins anciens, pour qu’ils deviennent des modèles, afin qu’eux aussi puissent un jour être récompenser comme eux. A l’adresse du directeur général, la ministre l’a exhortée à toujours cultiver le dialogue social qui est un vecteur de cohésion professionnelle et qui contribue indéniablement à assoir des bons résultats dans toutes sociétés.

Pour rappel, la remise des médailles d’honneur du travail est un moment particulièrement spécial pour l’employeur qui honore ses salariés pour leurs contributions significatives au
succès et à la prospérité de l’entreprise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here