Présidentielle 2023 : Charles Mba le nouveau challenger de Barro Chambrier.

0
880
L'ancien Ministre des Finances, Charles Mba

Très critique et engagé dans l’opposition ces dernières années, Charles Mba l’ancien ministre de feu Omar Bongo Ondimba, songerait à se présenter à la prochaine élection présidentielle de 2023. Dans une interview accordée cette semaine à l’hebdomadaire Jeune Afrique, ce dernier  estime que l’opposition doit se rassembler et offrir une nouvelle alternative aux jeunes.   

Charles Mba ne compte pas  soutenir Jean Ping encore moins Barrot Chambrier à la prochaine élection présidentielle de 2023. C’est en tout cas, ce qui ressort de son interview  à Jeune Afrique. Ce dernier n’a pas hésité à critiquer ouvertement les positions de son nouveau challenger, Barro Chambrier qui, selon ce dernier semble vouloir mettre en avant la fibre ethnique.  A ce sujet, Charles Mba  a souligné qu’,  « il ne faut pas brider les ambitions, ni dire que telle ou telle ethnie ne devrait pas avoir de candidat. » Une façon pour Charles Mba de balayer d’un revers de la main les propos de certains candidats qui refuseraient la candidature de certaines communautés sous de fallacieux prétextes.

Une sortie du membre de l’Union Nationale, parti politique de l’opposition, qui commence à faire les choux gras de la presse et très critiquée dans les états-majors des  partis politiques de l’opposition. Les partisans de Jean Ping et Barro chambrier estiment d’ailleurs,    qu’ils sont les mieux placés dans la perspective de la présidentielle de 2023.  Pour  Charles Mba, « Nous devons accepter la compétition et laisser s’exprimer les ambitions légitimes », souligne  l’opposant. 

Une chose est sûre, les ambitions de l’ancien ministre de feu Omar Bongo et membre de l’Union Nationale sont claires, et visent un seul objectif la présidentielle de 2023. L’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016, Jean Ping qui, en 2023 aura 81 ans, pourrait être obligé de soutenir l’un des candidats comme Charles Mba qui pense qu’il est temps de changer de paradigme dans l’opposition afin d’offrir une nouvelle alternative aux jeunes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here