Pékin/Chine/Ali Bongo Ondimba, échange avec son homologue

0
727

Le président du Gabon, Ali Bongo Ondimba a été reçu par son homologue, Xi Jinping, lors d’une cérémonie formelle au Grand Palais du peuple de Pékin, au deuxième jour de sa visite d’Etat en République populaire de Chine. Des accords importants ont été signés.
Sous de hauts plafonds ornés de feuilles de lotus, une salle miroitante de ses marbres et balisée par des tapis rouges en lacis, a fourni le cadre d’un protocole d’accueil exceptionnel, à la hauteur d’une amitié née il y a quarante-deux ans. Hymnes nationaux, revue des troupes, aubade colorée d’une centaine d’écoliers : les deux chefs d’Etat pouvaient se retirer pour le traditionnel tête-à-tête précédant la signature d’une série d’accords.
Fruits du patient travail des diplomaties gabonaise et chinoise, ces textes témoignent de la densité renforcée de la relation : ce coup d’accélérateur souhaité par Ali Bongo Ondimba apparaît également comme un signe affirmé de confiance et de foi en l’avenir de la part de la Chine. Ainsi d’un accord de coopération économique et technique en vue de la réalisation du projet de réfection de l’Assemblée nationale, d’un accord relatif au projet de conception et de construction d’une voie de contournement de l’aéroport international de Libreville et enfin d’un protocole d’exécution triennal et multisectoriel destiné à porter plus avant l’accord de coopération culturelle signé en 1984.
Avant qu’un banquet d’Etat ne réunisse les deux délégations, les chefs d’Etat ont réaffirmé leur intention de promouvoir le dialogue et l’enrichissement mutuel entre les cultures, d’approfondir et d’élargir davantage les échanges économiques selon le principe du développement partagé, et d’encourager les investissements dans les infrastructures durables. Désormais, la relation gabono-chinoise s’inscrira dans le cadre d’un « partenariat de coopération globale ».

Lathierre

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here