PDG : 5ème arrondissement, 12 mars en différé “Sincérité et franchise”.

0
928
Le PDG dans le 5ème arrondissement.

Comme dans les  autres localités  à travers le pays, les militants du Parti démocratique gabonais du gabonais (PDG) du 2ème  siège du 5 arrondissement de la commune de Libreville, ont célébré le week-end dernier dans leur circonscription, le 12 mars en différé. Un anniversaire marquant le 50e anniversaire de la création de leur formation politique. Les militants et sympathisants des trois fédérations qui constituent ce siège étaient regroupés autour du membre du bureau politique, Paul Bovis Ngome Ayong.

Une cérémonie rehaussée et qui a vue la présence du Conseiller politique du Président de la République, Simon Ntoutoume Emane, du secrétaire d’arrondissement, Mesmin Kombila-Kombila, ainsi que de nombreux cadres et responsables du parti anciens promus dans les instances du conseil national et du comité central,  lors du renouvellement des membres issus du dernier congrès ordinaire.

Deux importantes allocutions  ont ponctuées les temps forts de cette manifestation. Celle d’abord du membre du bureau politique et celle du secrétaire d’arrondissement. Ces interventions ont été l’occasion pour les deux hiérarques de magnifier leur jour d’être de nouveau ensemble pour commémorer  cet événement particulier. “Cette manifestation s’inscrit naturellement dans le droit file fixé par les autorités supérieures de notre parti. A savoir la célébration en différé du 12 mars sur l’ensemble du territoire national. Aujourd’hui, à  l’instar des autres circonscriptions, nous avons tenu au respect de cette exigence. Ce, 12 mars se tient dans un contexte particulier, parce que nous sommes a la veille d’une élection. C’est une opportunité que nous saisissons pour redonner certaines directives à nos camarades en tenant compte de la note d’orientation de notre secrétaire général, Éric dodo Bounguendza“, avait déclaré l’ex-membre du bureau politique. Avant d’inviter les siens à s’approprier de la nouvelle ligne éditoriale de leur formation. ” Je voudrais, une fois encore, en ma qualité de membre du bureau politique, attirer votre attention sur un certain nombre d’impératifs catégoriques qui s’imposent à nous. L’impératif de franchise et de sincérité dans nos rapports quotidien. L’impératif de collaboration entre la hiérarchie et la base. L’impératif d’efficacité et de détermination. L’impératif de loyauté envers le Distingué camarade président Ali Bongo Ondimba et aux idées du parti inscrits dans la charte des valeurs. L’impératif d’ouverture aux autres forces vives de l’arrondissement. En politique, on dit-on l’addition et la multiplication supplantent la soustraction et la division. Car c’est unis que nous vaincrons. Cette exigence est d’autant  plus forte que nous sommes a la veille des élections législatives, le PDG, avec le concours de tous, doit garantir au Distingué camarade et a son parti d’une forte majorité à l’Assemblée nationale“.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here