ONE : L’amélioration de l’employabilité des jeunes, une réalité.

0
842
Ivala Hans Landry, directeur général de l'office national de l'emploi présentant le projet PRODECE.

Désigné comme l’agence d’exécution des sous-composantes du projet de développement des compétences et de l’employabilité (PRODECE), et invité ce vendredi 19 octobre 2018 à l’espace PME sis à Awendjé par JA Gabon, le directeur général de l’office national de l’emploi (ONE), a dans son  exposé détaillé, présenté aux jeunes et aux entrepreneurs le projet destiné à améliorer l’employabilité des jeunes gabonais.

«Cette rencontre avait pour objectif de présenter le Projet de développement des compétences et de l’employabilité (PRODECE), qui est un projet gouvernemental mis en œuvre en partenariat avec la Banque mondiale et  vise  l’amélioration de l’employabilité de près de 1500 jeunes, 3000 déscolarisés sans qualification et 3500 diplômés», a indiqué le directeur général de l’office national de l’emploi, Ivala Hans Landry.

En effet, selon ce dernier, ces jeunes auront la possibilité de bénéficier des avantages de ce projet au travers de trois dispositifs. «Il y aura l’apprentissage dual qui est une formation destinée aux jeunes gabonais sans-emplois, âgés de 16 à 24 ans et dont la durée sera comprise entre 6 et 24 mois. Le Stage en entreprise pour jeunes (SEJ), de 16 à 34 ans, diplômé entre autres de l’enseignement général aura une durée de 6 mois renouvelable une fois. Enfin, il y à la Formation adaptation pour jeunes (FAJ), de 16 à 34 ans à la recherche d’un premier emploi qui s’étendra sur 12 mois au maximum et est organisée par les opérateurs privés et publics», a-t-  il expliqué.

Un projet porteur, qui a suscité beaucoup d’intérêts auprès des entrepreneurs venus nombreux assister à la présentation du PRODECE, mais aussi des jeunes pour certains à la recherche d’un emploi, pour d’autres  des entrepreneurs en herbes  qui n’ont eu de cessent de louer cette initiative qui «aujourd’hui nous permet de mieux développer certains mécanismes, qui nous aiderons à mieux aborder la question de l’emploi dans notre pays surtout en cette période d’austérité et de gèle de toutes perspectives d’embauche dans le public», a déclaré Gilles Minko, un jeune entrepreneur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here