Ntoum/2eme arrondissement : l’équipe municipale sur une bonne voie.

0
1010
Madame Anastasie Bekalé Ntoutoume, Maire du 2e arrondissement de Ntoum

Locaux délabrés, équipements de travail obsolètes ou parfois inexistants… C’est en quelques mots l’image sombre qu’offrait la mairie du deuxième arrondissement de Ntoum a ses visiteurs, il y’a quelques mois, lors  de l’installation officielle de la nouvelle équipe du Conseil d’arrondissement. Qui y a aussitôt imprimée une nouvelle dynamique de gestion et de travail. Un leadership managérial qui contraste avec l’anarchie administrative, la léthargie et l’atonie passives que présentait aux yeux des usagers l’ancienne équipe dirigeante.

Confronté à de très nombreuses préoccupations et attentes des populations, telles que celles relatives ou portant sur l’incivisme des citoyens et le manque d’assainissement des différents quartiers de la contrée, à l’exemple de ceux du reste de la commune, le deuxième arrondissement de Ntoum peut désormais se prévaloir de compter être sous l’influence de l’action et qui nécessite de ce fait l’effectivité d’une politique de décentralisation. Au moment où le maire inaugure la première année de magistère, le bilan à mi-parcours du bureau du conseil d’arrondissement, est plus qu’élogieux en termes de réalisation.

En effet dès sa prise de fonction en février 2019, Anastasie Bekalé Ntoutoume s’est engagée sur plusieurs fronts et chantiers d’envergure. Par exemple avec  l’apport de partenaires extérieurs parmi lesquels l’Autorité administrative de la zone économique spéciale de Nkok, en ce qui concerne de le volet d’appui et soutien à l’éducation dans le cadre du programme RSE (Responsabilité sociétale d’entreprise). D’autres chantiers concernent notamment ; l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents municipaux,  la réhabilitation des locaux de la mairie,  ainsi que du réaménagement des différents services municipaux pour donner plus de lisibilité à l’institution. Pour contribuer à l’amélioration du cadre de vie de ses administrés, le maire a fait de la lutte contre l’insalubrité son principal cheval de bataille avec la création d’une décharge municipale. Ce qui constitue une grande première.

Après les cinq premières années d’une gestion catastrophique voir chaotique de l’arrondissement par une équipe municipale en manque de créativité, de mauvaises pratiques auxquelles le maire actuel et son équipe devrait faire face pour faire avancer les choses, la cogestion du deuxième arrondissement de Ntoum par le PDG (Parti démocratique gabonais), parti au pouvoir, et le SDG  (Sociaux-démocrates  gabonais), membre de la majorité républicaine et sociale pour l’émergence, la localité affiche plus de dynamisme dans la créativité, le volontarisme de ses Autorités, l’engagement et la détermination en vue d’atteindre les missions assignées. Une volonté qui réponde à la politique de l’émergence du Schéma directeur national des infrastructures (SDNI) du programme politique de l’avenir en confiance impulsé par le Président de la République Ali Bongo Ondimba et du gouvernement de la nation que conduit le Premier ministre Julien Nkoghé Bekalé. Le maire Anastasie Bekalé Ntoutoume et son bureau affichent de ce fait un optimisme et de l’attachement aux idéaux des plus hautes Autorités de notre pays, en tête desquelles, le chef de l’État.

Dans un contexte qui a fortement été marqué par la pratique de méthodes de gestion rétrogrades, l’équipe dirigée par Anastasie Bekalé Ntoutoume montre aujourd’hui des ambitions sereines quant à la poursuite de son œuvre. En effet, comme le dit si bien un adage :”Les plus belles choses ne peuvent se faire que dans la patience et non sans difficulté”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here