Martial Tchibinda, pique une colère à la Présidence de la république.

0
8698
Martial Tchibinda, Journaliste principal à Gabon Télévision présentant l'EDITO.

Dépasser par la longue attende dû à la vérification de son nom sur la liste de la direction de la communication présidentielle pendant environ une heure, la star du petit écran de Gabon télévision n’arrivait pas à comprendre ce traitement vis-à-vis de sa modeste personne, qui sensibilise avec ses nombreux « EDITO », qu’il propose aux téléspectateurs après le journal télévisé de 20 heures.

« Finalement j’ai été invité oui ou non ? Clamait Martial Tchibinda l’air épuisé ». La réponse, au niveau de la guérite, de la présidence de la république était tout simplement douce pour éviter que le journaliste ne décline l’invitation « patienter monsieur ».

La patience va être longue entre s’asseoir et resté débout. Une gymnastique que le journaliste va faire et refaire plus de 10 fois, avant de conclure « bon je crois que je vais partir », et la Dame de la communication de répondre « mais non monsieur vous pouvez passer pour aller prendre le petit déjeuner qu’offre le porte- parole de la présidence de la République », et Martial de pousser « un ouf de soulagement ».

Comment comprendre que quelqu’un qui a bien été invité pour prendre part à un déjeuner de presse puisse attendre aussi longtemps à la guérite, pendant que les autres rentraient ? Martial Tchibinda a-t-il fait le forcing pour prendre part au déjeuner de presse du porte-parole de la présidence de la république ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here