Manque de sucre à Libreville et ses environs.

0
1006
58 produits de premières nécessités désormais exonérés d’impôts.

Absence de sucre dans les différents boutiques et magasins de Libreville et ses environs, malgré l’opération de contrôle menée sur le terrain par la direction générale de la concurrence et de la consommation(DGCC) en collaboration avec la direction commerciale de Sucaf- Gabon il y a 72 heures rien y fait, malgré les assurances de cette société privée le sucre n’est toujours pas disponible chez le boutiquier et les espace commerciaux.

Au lendemain de la fête du Radaman, les gabonais particulièrement ceux de Libreville et ses environs continuent de faire face à cette pénurie de sucre très important pour le petit déjeuner. De Libreville à Akanda en passant par Owendo, Ntoum, Kango, et Lambaréné, le constat est le même : Le sucre est absent des étagères des boutiques.

Tous les commerçants rencontrés pour l’occasion, détaillants comme grossistes, reconnaissent une pénurie de sucre, mais les avis sont variés quant aux causes.

Consommateurs et commerçants s’accordent sur la nécessité de libéraliser la commercialisation du produit, car pour eux la Sucaf- Gabon a montré ses limites. Le sucre est une denrée de première nécessité pour les Gabonais a connue non seulement une augmentation mais aussi devient rare sur le marché. Et sa rareté ne manque pas d’avoir des conséquences sur le vécu quotidien des Gabonais malgré la révision d’une nouvelle mercuriale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here