« Les partis politiques préfèrent la mangeoire en lieu et place d’un changement de paradigme » constate amèrement Luc BENGONO NSI.

0
241
Le Président du MORENA, Luc BENGONO NSI, Membre fondateur

Plusieurs d’entre vous ont dû voir les images des partis politiques au Ministère de l’intérieur, on dirait une assemblée générale d’une grande entreprise. Ce sont des partis politiques d’un Gabon de près de deux millions d’habitants.

Assez curieusement, le Gabon se retrouve avec plus de partis politiques que les pays dits démocratiques d’où viendrait dit- on la démocratie : les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, la France, la Grande Bretagne etc. En réalité sommes- nous  très fiers de ce contexte ? Ainsi peut- on rappeler, que la plupart du temps, au sortir d’une rencontre avec le président Omar Bongo, chaque parti devait sortir avec une enveloppe, or les fonds versés en marge des dispositions réglementaires ou légales constituent une corruption douce qui ne favorise pas l’instauration d’une véritable démocratie.

Cette grande confusion reposant sur le diviser pour mieux régner, vise à faire croire que cette opposition émiettée, ne peut permettre la sortie d’un Leaders charismatique capable d’assurer une relève suffisamment responsable. Et le système en profite au maximum. Pour sauver la face, le pouvoir avait  pris un texte sur le financement des partis qui dispose que seuls les partis ayant des représentants, au Parlement et des assemblées locales devaient bénéficier du financement de l’Etat. Ce qui signifie une injustice flagrante car ces parties participent  déjà à la gestion de l’Etat, mais bénéficient également des cotisations de leurs membres ayant des revenus substantiels. La logique aurait voulu qu’un montant forfaitaire du fonctionnement d’un parti soit déterminé et versé à chaque parti reconnu par l’Etat. Cela aurait limité la reconnaissance parfois fantaisiste de certains partis qui n’apportent parfois rien au débat national.

Le combat de libération du Gabon porterait sur l’ensemble de tous ces thèmes pour mieux conduire le peuple gabonais à pouvoir mieux exercer sa souveraineté. Merci !

Le Président Membre Fondateur du MORENA, Luc BENGONO NSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here