Le premier ministre Julien Nkoghe Bekale, reçoit le nouveau code des hydrocarbures.

0
632
Le premier ministre, Julien Nkoghe Bekale recevant le nouveau code des hydrocarbures.

Le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Noël Mboumba, a procédé le jeudi 8 août à la remise officielle du nouveau Code des hydrocarbures au Premier ministre,  Julien Nkoghe Bekale.

La présentation officielle du texte de la loi n°002/2019 du 16 juillet 2019, régissant l’activité pétrolière en République gabonaise s’est faite en présence des membres du gouvernement, de l’ensemble des opérateurs économiques du secteur et des experts qui ont travaillé à l’élaboration dudit code.

Il est important de noter que le caractère attractif, du point de vue fiscal et juridique, de ce nouveau code permettra d’intensifier le volume des investissements pétroliers, par la prise des blocs dans le cadre de l’appel d’offre en cours, et aussi, par la mise en production des champs marginaux.

L’objectif à très court terme est l’augmentation des réserves grâce à l’exploitation plus poussée du gaz et la hausse de la production des hydrocarbures. Toute chose qui aura pour corollaire l’accroissement des recettes du pays.

La récente signature de deux (2) contrats d’exploration, d’exploitation et de partage de production sur les champs YITU ET MEBOUN, par la société malaisienne Petronas, témoignent du bien-fondé de cette refonte de la réglementation du secteur hydrocarbures en République gabonaise.

L’un de ces centres d’intérêt réside dans la place qu’elle accorde au Gabon Local Content, c’est à dire au développement des entreprises locales, qui y voient une véritable opportunité à saisir pour grandir en toute sérénité et accroitre, par la même occasion, l’offre d’emploi des jeunes Gabonaises et Gabonais.

La promotion de ce nouveau code des hydrocarbures s’inscrit dans le cadre du Plan de relance de l’économie, mis en œuvre par le gouvernement conduit par le Premier ministre, chef du gouvernement conformément aux hautes instructions du président de la République, Ali Bongo Ondimba.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here