« Le changement s’impose » pour le PGCI dans le 4ème et le 5ème arrondissement de Libreville.

0
961
Présence du PGCI dans le 4ème et 5ème arrondissement de Libreville.

La présence des banderoles, la prestation d’un groupe traditionnel et  des membres du parti gabonais du centre indépendant(PGCI), a marqué le lancement de la campagne  de cette formation politique si chère au défunt Monseigneur Jérôme Okinda qui était jusque- là bien connu dans le milieu politique. Pour les jeunes du PGCI, le changement s’impose avec leurs candidats Paul Georges Okinda titulaire et sa suppléante Valérie Ngotoghe dans  le 5ème arrondissement et  Brigitte Ngui Ndang Ngomo  conduisant le parti aux locales. Au  4ème arrondissement Jean Pierre Lemboumba Okinda et  Nathalie Ikengué représenteront le parti. Ainsi c’est  la zone d’Oloumi qui a été choisie pour véhiculer le message.   

« La synergie entre le 4ème et le 5ème arrondissement démontre à suffisance que nous voulons mettre un terme à une injustice qui ne dit pas son nom. Car  ces deux arrondissements sont situés dans la  zone économique et industrielle d’Oloumi, malheureusement, l’argent des opérateurs économiques n’apportent aucun changement en faveur des populations qui y habitent » a souligné Jean- Pierre Lemboumba l’Okinda, candidat du 4ème arrondissement de Libreville.

Les candidats du PGCI en route pour la victoire.

Le PGCI est un parti centriste qui reste ouvert au dialogue avec tous les bords politiques tout affirmant son indépendance. Les candidats PGCI sont donc allés solliciter les suffrages des populations en leur expliquant l’inéluctable et nécessaire changement que devraient connaitre ces deux arrondissements s’ils étaient élus le 06 octobre au soir. « Nous avons une stratégie de campagne que malheureusement nous ne pouvons pas la décliné ici. Au 5ème par exemple il y a le problème du chômage, la formation des jeunes, le problème des jeunes filles – mère et autres. Je pense qu’avec les potentialités dont regorgent  ces deux arrondissements nous pouvons les résoudre ensemble » a indiqué Paul Georges Okinda candidat du 5ème arrondissement aux élections législatives et locales.

« Il est temps de dire non à ces ventocrates, qui une fois élus  tourneront le dos, alors que nous  nous sommes là avec vous. A présent il vous revient de dire non aux mensonges, aux promesses fausses et à l’achat des consciences, faites-nous confiance en votant pour les candidats du PGCI pour le compte du 4ème arrondissement et du 5ème  arrondissement » a martelé celui-ci devant une assemblée entièrement acquise à la cause du PGCI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here