Le 12-12-2015, dit non aux mesures d’austérité.

0
974
Georges Bruno Ngoussi troisième à partir de la droite.

Un regroupement des églises de réveil dénommé le 12-12-2015 était vendredi dernier face à la presse pour dénoncer  les  mesures d’austérité  imposées aux Gabonais par le gouvernement selon ces derniers.

Le 12-12-2015, dit voir ces mesures comme étant une moquerie à l’endroit du peuple gabonais qui selon porte-parole le pasteur Georges Bruno Ngoussi après l’échec de gouvernance et l’embellit pétrolière enregistrée entre 2013-2014.

Nous parler de mesures d’austérité aujourd’hui, est une façon de faire rêver les Gabonais à l’instar de l’émergence promise depuis 2009, dont aucune n’est perceptible” à  préciser  l’homme de Dieu.

Il ajoute par ailleurs que toutes les analyses des économistes démontrent une male gouvernance, malgré la montée entre 2013-2014, du coût du baril de pétrole qui environnait les 125 dollars qui se situeraient aujourd’hui, autour de 85 dollars.

Le groupe de Bruno Ngoussi condamne également la violation de la constitution en son article 88 et attire par la même occasion l’attention de la communauté internationale sur le refus par le Gabon d’appliquer Les conventions qui régissent ses relations avec notamment l’article 92 de Cotonou dans le règlement de la crise postélectorale et sur la poursuite du dialogue intensifié avec l’union européenne.

S’appuyant sur un texte biblique le leader de l’église Nazareth pour démontrer  que le mal du pays ne vient pas du citoyen moyen mais plutôt de ceux qui ont la décision “si l’on fait grâce au méchant, il n’apprend pas la justice, il se livre au mal dans le pays de la droiture, il n’a point égard à la majesté de Dieu”.

Il conclut son message à s’adressant en lançant un appel solennel aux gabonais chrétiens ou non ”il ne suffit pas de prier seulement, mais de se lever aussi, pour  défendre les intérêts du peuple sur lequel Dieu nous a établis sentinelles. Car le coût du gaz, du pétrole, du carburant, du transport, de l’électricité et d’autres produits de première nécessité a été augmenté pour tous les consommateurs et non pour les seuls fonctionnaires” a renchérit le pasteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here