La CONASYSED pour un report de la rentrée des classes de deux à trois semaines.

0
814

A l’occasion de la rentrée scolaire 2020-2021, la Convention Nationale des Syndicats du Secteur Education (CONASYSED) a annoncée dans sa déclaration du samedi 7 novembre 2020, synonyme de sa rentrée syndicale, que le gouvernement ne l’a pas suffisamment préparé.

En effet, compte tenu du caractère particulier de cette rentrée du à la pandémie du Covid-19, la CONASYSED note des manquements sur la plan sanitaire à l’absence des mesures barrières dans plusieurs établissements scolaire primaires et secondaires notamment, la non désinfection, l’absence des points d’eau, des cubitainers, du savon, des gels hydro alcooliques, des thermo flashs.

Sur le plan pédagogique et professionnel, la non livraison des nouvelles structures d’accueil initialement annoncées par le gouvernement, la non publication de la décision des mouvements du personnel.

Aussi, à deux jours de la reprise des cours, il est impossibles aux agents de rejoindre à temps leurs postes d’affectation. Même que l’Etat ne prend plus en charge le transport de tous les agents publics affectés ou mutés.

Par ailleurs, la CONASYSED souligne le retard accusé par le gouvernement dans la nomination des chefs d’établissement du primaire, du secondaire et bien d’autres responsables administratifs. En outre, elle rappelle que toutes les nominations du 30 septembre 2019 sont frappées par le sceau de l’illégalité car elles n’ont jamais fait l’objet d’un décret pris en Conseil des Ministres conformément à l’article 20 de la Constitution d’une part et de l’article 63 de la loi 8/91 portant statut général des fonctionnaires d’autre part.

Au regard des manquements tels que la non livraison des nouvelles salles de classe, le retard des nominations des chefs d’établissement et autres administratifs conformément aux textes en vigueur, la non publication des résultats de la Commission des mouvements du personnel, et le non affichage des listes des élèves par classe dans les établissements, la CONASYSED a proposé en date du 6 novembre 2020 au Ministre en charge de l’Education Nationale, de repporter la rentrée des classes de deux à trois semaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here