La cohésion nationale : indispensable en ce moment pour les gabonais.

0
177

La journée nationale du drapeau est instituée en mémoire de l’accession du Gabon à la souveraineté nationale et internationaleen 1960. C’est lors du Conseil des Ministres du 05 novembre 2009 que le Président de la République Ali Bongo Ondimba a mis en place cette journée, célébrée sur tout l’ensemble du territoire gabonais chaque 09 août.

La journée nationale du drapeau permet à la population gabonaise de s’imprégner des concepts symboliques de la nation, de cultiver un esprit de patriotisme tout en mettant en avant une culture de la citoyenneté. Plus encore, il est question pour les gabonais de disposer du sens des responsabilités, du devoir républicain.

Le patriotisme et le devoir républicain  s’acquièrent par les valeurs retransmises dans les couleurs nationales, car certains gabonais négligent la forte portée des symboles et valeurs de leur République. Pour rappel : le premier drapeau gabonais était composé de deux bandes horizontales verte et bleue séparées au milieu par une troisième bande jaune plus fine censée représenter l’Equateur, à gauche on pouvait apercevoir le drapeau français. Aujourd’hui, le drapeau gabonais est constitué de trois bandes horizontales : une verte, une jaune et une bleue.

Dès lors, le vert symbole de la forêt équatoriale qui couvre la plupart du territoire renvoie à la fertilité, la richesse agricole. Le jaune fait référence à l’Equateur qui traverse le territoire d’Ouest en Est et représente le soleil, la richesse minière et l’hospitalité légendaire de la population gabonaise. Le bleu quant à lui évoque la mer qui baigne les côtes du Gabon.

De ce fait, il faudra de plus en plus renforcer un esprit patriotique au Gabon dans l’objectif d’une valorisation du vivre-ensemble, du respect des valeurs ou symboles de la République. Car la journée du drapeau se retrouve en quelque sorte mise au placard. Il apparaît important de réunir les gabonais, surtout en cette période où la santé du Chef de l’Etat se détériore. Les gabonais ont besoin plus que jamais d’être soudés. D’où la nécessité de raviver la flamme, la passion et l’élan d’une unité nationale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here