La CAF et la FIFA jettent les bases d’un programme de développement des talents.

0
527
Un expert de la FIFA déclinant le concept

La Confédération Africaine de Football (CAF) s’associe à la FIFA pour l’échange de connaissances sur le développement des talents sur le continent en marge de la Coupe d’Afrique des Nations U17 TotalEnergies en cours en Algérie.

Huit pays à savoir la Côte d’Ivoire, le Maroc, le Cameroun, la Zambie, le Sénégal, le Ghana, l’Afrique du Sud et l’Algérie participent à l’atelier destiné à dynamiser le développement des talents par les différentes fédérations en Afrique.

Le forum du Programme de développement des talents de la FIFA a débuté le samedi 29 avril et devrait se terminer le vendredi 5 mai.

Les quatre principaux sujets explorés au cours de l’événement de sept jours sont la gestion et les ressources, l’identification des talents, les académies et l’éducation.

La délégation de la CAF au forum était dirigée par le directeur du développement tandis que le spécialiste de la haute performance de la FIFA, Abdul Faisal Chibsah, faisait partie des animateurs de l’atelier.

« La CAF travaille en coopération avec la FIFA, et ce programme est très important pour le football africain. Cela changera inévitablement le niveau de nos clubs et même des équipes nationales, car tout dépend des éléments d’élite pour la croissance et le développement », a déclaré Chipenda.

Il ajouta; “Il y aura une amélioration du niveau de chaque fédération impliquée dans ce programme et cela nous permettra d’atteindre les niveaux que nous voulons.”

Chipenda a en outre estimé que le continent n’est pas dépourvu de talents et que le programme visant à former les associations membres sur la manière de repérer et de former ces joueurs sera crucial pour faire passer le jeu africain au niveau supérieur.

Le Talent Development Scheme vise à aider les fédérations à exploiter au mieux leurs capacités, à découvrir et à développer les talents et à contribuer à l’élévation du niveau des équipes nationales masculines et féminines.

La FIFA a alloué 200 millions de dollars de financement pour couvrir les coûts du programme de développement des talents au cours de son cycle de 2023 à 2026.

“Ce fut un merveilleux événement d’échange de connaissances à Alger et je voudrais tout d’abord remercier la Fédération algérienne de football d’être un hôte fantastique”, a déclaré le spécialiste de la haute performance de la FIFA, Abdul Faisal Chibsah.

“Notre objectif était de rassembler les associations membres comme l’un des avantages du programme de développement des talents, de partager leurs défis et leurs meilleures pratiques afin que nous puissions apprendre et grandir ensemble en Afrique.

“C’est la seule façon d’acquérir des connaissances et d’être dans la meilleure position au sein de notre environnement pour donner à chaque garçon et fille talentueux une chance de développer et de vivre ses rêves.”

Les pays participants ont souligné à quel point le programme est vital, affirmant qu’il contribuera grandement à élever les normes des équipes nationales, des jeunes aux seniors.

« Il y a eu un très bon échange de connaissances avec différents pays du continent. Nous avions tous quelque chose à apprendre de la performance du Maroc à la Coupe du monde où ils ont atteint la demi-finale et le point dont ils ont beaucoup parlé est l’investissement dans les entraîneurs locaux », a déclaré Mustapha Biskri d’Algérie.

“Il y avait des points importants abordés dans l’atelier, y compris ce qu’est le talent, comment identifier le talent et où est-il placé, qui est chargé de le suivre et aussi l’état actuel des tournois de jeunes.”

Ses sentiments ont été repris par le directeur technique du Sénégal, Mayacine Mar, qui a partagé ce que son pays a fait pour améliorer son football.

« Nous commençons à travailler avec des joueurs dès leur plus jeune âge. Nous avons une grande efficacité dans la découverte de jeunes talents. Nous avons d’abord investi dans la formation de dépisteurs, et nous nous appuyons également sur de nombreuses compétitions au niveau scolaire et si un talent est découvert, il est transféré directement dans l’un des centres de formation nationaux », a expliqué Mar.

Le Sénégal a remporté quatre compétitions continentales majeures différentes avec la CAN 2021, la CAN Beach Soccer, le CHAN 2022 et la CAN U20 récemment en Égypte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here