Gabon : Sachez-le, René Ndemezo’Obiang reviendra avec ses deux pieds !

0
4556
René Ndemezo'Obiang de retour au PDG, Archives 7joursinfo

Une folle rumeur distillée sur les réseaux sociaux faisant état du décès de René Ndemezo’Obiang, circule avec insistance depuis quelque temps. D’aucuns trouvent même le malin plaisir de l’afficher dans les groupes, puis subitement le supprimer, refusant de porter le poids de la responsabilité en cas de problème. Le Gabonais est désormais doté d’une méchanceté qui ne dit pas son nom. Même à son pire ennemi,  on ne devrait pas souhaiter la mort. 

Ses détracteurs disent qu’ils se portaient très mal et qu’il a été évacué en France alors que  « Mone Essandone » traduction en français « le fils Essandone » se trouve au Maroc pour subir des soins au regard de son âge très avancé.

Que les fils de Bitam qui affirment que René Ndemezo’Obiang est décédé, apportent désormais le corps de ce dernier pour faire les funérailles, afin de  permettre à ces derniers de développer Bitam à leur manière.

Ali Bongo Ondimba, en nommant Ndemezo’Obiang comme ministre d’Etat, ministre de la Consommation et de la lutte contre la vie chère le 9 janvier 2023, sait très bien pourquoi il a fait confiance à ce dernier et sait pouvoir compter sur lui pour l’élection présidentielle d’août 2023 dans l’optique d’une victoire cash du distingué camarade président s’il est déclaré candidat à cette course.

Bilie By Nzé avait raison de dire à Séraphin Davin Akuré de ne pas avoir la mémoire courte, aussi, ceux qui s’agitent en ce moment au niveau de Bitam ne devraient pas avoir la mémoire courte à l’égard de René Ndemezo’Obiang, qui a tout son possible pour faire asseoir le PDG à Bitam et apporter le peu de développement qui existe aujourd’hui. Ne dit-on pas que l’on ne tire pas sur une ambulance ? Où se trouve aujourd’hui la solidarité des Ekang ? Où est donc votre humanisme ? La patience est une grande vertu, pourquoi ne pas suivre le chemin de cette patience comme  certains fils de Bitam à l’exemple de  Nestor Ayi, Dieudonné Minlama Mintogo, Charles Mvé Ella et bien d’autres car en politique la patience paye ?

Que  les détracteurs de René Ndemezo’Obiang sachent que seul Dieu donne la vie, c’est ce même Dieu qui ôte la vie. L’éternel n’a pas encore dit son dernier mot sur Ndemezo’Obiang.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here