Gabon: ORIGEN, une marque populaire face à une campagne de désinformation.

0
664
Vue du conditionnement de l'eau ORIGEN

Au regard de ce qui se dit sur les réseaux sociaux à propos d’une vidéo devenue virale qui montre les agents de la société Origen détruire 1080 bonbonnes d’eau minérale, ladite entreprise décline toute responsabilité parce que ce sont des procédures qui se font en interne dans ladite entreprise.

En effet, c’est un agent du guichet unique ayant participé à la mission de destruction des bidons de 10 litres et des galions qui est à l’origine de cette désinformation. Il s’est amusé à balancer sur les réseaux sociaux des images de destruction en faisant croire que des lots étaient impropres à la consommation. En fait, il s’agissait d’un plan de maîtrise sanitaire une procédure qui se fait régulièrement en interne avec la Direction Générale de la Concurrence et de la Consommation (DGCC) et l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA). Car la société ORIGEN effectue des autocontrôles à l’aide d’un laboratoire national. Il est donc normal qu’il y ait contrôle et le cas échéant qu’il y ait destruction des lots impropres. Ainsi, sur le nombre de lots analyser en laboratoire seuls 3 ont été jugé impropre à la consommation, il s’agit des lots D1/19 10 22 ; D1/25 10 22 ; E1/04 10 22. Toutefois, les autres lots ont été mis sur le marché.

Enjeu tout à la fois économique, technologique et sanitaire, la consommation de son eau minérale dans chacune de ses étapes, chronologiques mais aussi techniques, de la production à la consommation via les moyens de diversification, d’innovation et de distribution, l’entreprise ORIGEN veille à la bonne santé des consommateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here