Gabon : La Rentrée judiciaire 2022-2023 sous le signe de la révision du statut du magistrat.

0
370
Photo de famille du Président de la République Ali Bongo Ondimba au milieu des magistrats

Le Président de la République, Ali Bongo Ondimba, a assisté ce  jour au Palais de justice, à l’audience solennelle de rentrée judicaire des cours et  tribunaux, en sa qualité de président du Conseil supérieur de la magistrature et  Garant des institutions. 

Cette cérémonie qui a lieu chaque année au mois d’octobre a été marquée par  l’installation du nouveau Premier président du Conseil d’Etat Jean Paul  Komanda et celle du nouveau Commissaire général à la loi Mebiame  Anita Edwige épse Koumbi Guiyedi. Deux nominations intervenues lors du  Conseil de la magistrature en sa séance du 31 août 2022.

Durant leurs allocutions, conformément à la loi et selon leur préséance, les  nouveaux promus ont annoncé leurs plans d’action : « Ne ménager aucun effort  pour s’acquitter de leurs obligations et veiller au respect de l’éthique ». Par  ailleurs, le Président du Conseil d’Etat a salué la présence du Chef de l’Etat tout  en le remerciant pour son implication dans l’amélioration de leurs conditions de  travail.

Cette étape a été suivie de l’audience solennelle de rentrée des cours et des tribunaux présidés par le Premier président du Conseil d’Etat. Elle marque la  reprise des activités du corps judiciaire pour le compte de l’année 2022-2023 après trois mois de vacances statutaires. Cette audience a été l’occasion de  dresser le bilan de l’exercice de l’année écoulée avec à la clé l’adoption de plusieurs textes de loi mais également d’évoquer les perspectives du corps  judiciaire, notamment la révision du statut du magistrat.

Pour sa part, le Président de la République a pris acte des engagements des  promus en présence du Premier ministre Chef du gouvernement, du ministre de  la Justice, des droits humains, Garde des sceaux, des membres du  gouvernement, des Présidents des institutions et du représentant des ordres  religieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here