Gabon/Football : Bangkok FC remporte la 3e édition de la ligue des champions du Woleu.

0
353
Le sponsor officiel de la compétition le ministre de la Santé, Dr Guy-Patrick Obiang Ndong remettant le trophée aux vainqueurs

Bangkok FC (Tougou tougou/ Commune) a remporté la ligue des champions du Woleu, dimanche 14 août au stade du camp militaire d’Oyem, en prenant le meilleur sur DH2 (Derrière l hôpital/commune) en finale (1-0), pour s’offrir son premier sacre dans la compétition. C’était en présence du sponsor officiel de la compétition le ministre de la Santé, Dr Guy-Patrick Obiang Ndong.

L’équipe de Bangkok FC fait son entrée au sommet du football Woleu-Ntemois avec un sacre inespéré au vu de son parcours tumultueux, où elle a semblé très souvent proche de l’élimination. Cette fois, il n’y aura pas eu de scénario renversant. Spécialiste des retournements de situation durant toute cette compétition des vacances, Bangkok FC a cette fois pris les devants face au DH2 pour ne plus jamais les lâcher. Grâce à cette victoire, l’équipe de Bangkok a ajouté un trophée à son palmarès et écrit un peu plus sa légende. Une compétition qui a vu la participation de 32 équipes des deux arrondissements de la Commune d’Oyem et des cinq cantons du Département du Woleu. L’heure n’est plus à la nostalgie, mais à la célébration.

Aussi, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong a déclaré « Vivement la 4e édition que je m’engage dores et déjà à accompagner. C’est un plaisir et un honneur pour moi de soutenir ce genre d’initiatives qui cadrent parfaitement avec la vision du Président de la République, Ali Bongo Ondimba, qui nous invite sans cesse à fortifier notre jeunesse par des activités édifiantes, éducatives, sportives et culturelles ».

Par ailleurs, le sponsor officiel de la compétition a remercié pour l’occasion au nom de la jeunesse gabonaise « le Collectif des Cadres du Département du Woleu qui ont participé activement à la réussite de cette compétition. Votre apport a été déterminant pour nos petites sœurs et petits frères du Département ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here