Football: le vent de N’Djamena : Droit de réponse du coach Brice Ondo.

0
2263
Une vue des photos de l'équipe lors d'un match au Tchad.

Suite à la publication du 09 septembre dernier sur le site internet “7joursinfo.com” d’un article intitulé “La misère des joueurs de l’AO CMS”. Une grande partie de nos confrères proche du club en n’ont fait une affaire personnelle en lançant des piques en maquillant le vrai sujet à débattre. Les footballeurs professionnels en bus sachant que la route prise comporte tout types de dangers et que les joueurs à l’intérieur sont des gabonais. Peut importe la situation actuelle du pays le Gabon reste ce pays que beaucoup estiment comme un des eldorado africains.

Le coach exerce son droit de réponse et apporte les éléments d’informations dans l’optique de démentir un passage dont la correction a fait un saut de ligne. D’ailleurs, la rédaction en n’a pris le temps pour faire un recadrage afin que nos lecteurs comprennent aisément. ”Le président Fall est comme un blanc il faut avoir des vrais arguments pour le salir” souligne un confrère proche de lui. Mais personne n’a de telle idée.

Le coach Brice Ondo, ”Je ne me reconnais pas dans ce commentaire” ndr cette sortie de route de Bosco Fall Alaba est mauvaise, les dires du public confirme que le coach Brice Ondo est cette valeur perdue. Dans le respect des clauses entraîneurs, anciens entraîneurs de clubs et autres personnels, pire pour notre pays nous savons ce que cela représente. La question oratoire ”Bosco Fall Alaba prend ses joueurs et son staff pour des bêtes ? ” Est l’expression la plus courante du monde du football gabonais témoin de sa mauvaise décision. Faire prendre la route à son équipe professionnelle. Avec l’aide de Dieu que cela ne se reproduise plus même pas pour un autre club.

Brice souhaite préciser  qu’un entraîneur à un langage, une image, une expression et un droit de réserve. Autrement dit, il reste purement professionnel dans ses relations. Nous signalons aussi que les lignes sont claires, les joueurs dont il fait  mention ce sont les meilleurs acteurs qui ont contribués à construire l’AO CMS que la grande presse sportive à eu le plaisir de suivre ces dernières saison, l’an dernier encore jusqu’au titre du Gabon.

Notre média au même titre que les  concurrents a  toujours été sincère dans ses  déclarations. il  souhaite que sa vie privée soit respectée par ses confrères d’abord. Et restera toujours au service des grands esprits, Brice Ondo oui un grand technicien qui jusqu’ aujourd’hui influence les générations futures et les joueurs qu’ils a eu dans son staff. Le président du CMS est le fautif d’aujourd’hui s’il nous revient de ne rien dire, alors demain sera meilleur qu’aujourd’hui ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here