Fégafoot 59ème Congrès : Validation des projets à soumettre à la Fifa.

0
719
Pierre Alain Mouguengui, président de la FEGAFOOT sous les verrous

Convoqué par le comité exécutif de la Fédération Gabonaise de football, le 59ème congrès extraordinaire de l’instance dirigeante du  football s’est tenu samedi dernier à Libreville.

 Le 59ème congrès extraordinaire de la Fédération gabonaise de football (Fégafoot) a eu lieu le week-end dernier à Libreville. Deux points étaient a l’ordre du jour, le bilan financier, moral et technique des activités menées depuis décembre dernier, sur ce,les congressistes sont restez sans voix étant donné l’urgence du débat ils ont tous valider les trois (3) rapports au grand dame du président fédéral.

Le deuxième ordre du jour à porter sur la validation des projets  a soumettre  pour validation, aux congressistes, les projets d’investissements entre juillet et décembre prochain, projets à soumettre à la Fifa dans les mois à venir.

Considéré désormais comme une exigence de la Fifa qui a changé dorénavant son mode de financement des associations nationales, la Fégafoot doit donc s’y soumettre afin de voir ses projets validés tous les semestres.

Ayant déjà reçu en  janvier dernier une subvention du premier semestre 2019, la deuxième tranche doit être versée au mois de juillet prochain, à condition aussi de justifier de l’utilisation de la première tranche, d’où la convocation de ce congrès extraordinaire.

« Nous avons fait l’appel d’offre à la FIFA pour dix projets sur le centre de Bikélé, la construction de l’amphithéâtre, le logement du directeur, un magasin et l’infirmerie et plusieurs projets que nous avons présenté et que nous pouvons faire sur Bikélé », a déclaré le président fédéral.

Autres projets que les congressistes devaient valider, la clôture de Bikélé qui avait déjà été agrée et la réfection du siège fédéral.

Au terme du conclave, Pierre Alain Mounguengui a reçu le quitus des uns et des autres pour poursuivre son mandat. Seul bémol l’absence très remarqué de la Linafp a ce congrès, toutes choses qui suscite des interrogations sur les rapports Fédération Gabonaise de Football et son démembrement  la Ligue national de football professionnel. La question est celle de savoir pourquoi la LINAFP était absente à ce conclave ? Nous y reviendront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here