Eric Kipoulu, correspondant Vox Africa à la DGR depuis vendredi.

0
1002
Eric Kipoulu, correspondant Vox Africa

Eric Kipoulu correspondant de Vox Africa est toujours en détention à la Direction Générale des Recherches (DGR). En effet, il s’est fait embarqué vendredi 21 février au rond-point de nzeng ayong dans le 6e arrondissement de la Commune de Libreville, cela après avoir reçu le coup de fil d’un confrère d’un média public de la place, que l’on nommera avec les initiales A.A, le jeudi 20 de la même semaine. Tout en sachant que le confrère en question avait eu ce numéro après en avoir fait la demande à Achille. Une fois à la DGR A.A sera relâché, et Éric gardé à vue. Joint au téléphone le mardi 24 février, A.A semblait ambigu dans ses propos en parlant de la mise en place d’un magazine panafricain. De vous à moi, peut-on garder une personne en cellule à cause de la mise en place d’un magazine au Gabon ? Ce mercredi A.A va joindre Achille pour lui annoncer qu’il voit régulièrement Eric Kipoulu enfermé au 3ème étage de la direction générale des recherches, et que ce dernier s’y trouve pour avoir partagé un poste en rapport avec la première Dame Sylvia Bongo Ondimba dans les réseaux sociaux.

Vraiment, jusqu’à preuve du contraire, seul le confrère A A connais le véritable mobile de l’arrestation d’Eric Kipoulou correspondant de Vox Africa au Gabon privé de sa famille et de son entourage depuis vendredi dernier. Que cache-t-il dans cette affaire ? Les droits de l’homme sont-ils respectés dans cette garde à vue à la DGR ?  Les confrères veulent connaitre la vérité et rien que la vérité tout en sachant sur terre que rien n’est acquis.

Nous y reviendrons !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here