Coronavirus : Les bons gestes pour éviter la contamination.

0
323
L'Hôpital d'Instruction des Armées Omar Bongo Ondimba de Libreville

Avec plus de 3 000 morts dans le monde, le coronavirus poursuit sa propagation. Ainsi, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a relevé à son degré maximum le niveau de la menace liée au Coronavirus (Covid-19) dans le monde, en le portant à « très élevé ». De quoi inciter le ministre de la Santé Max Limoukou à multiplier les messages de prévention afin de se protéger et limiter les risques de contamination, des « mesures-barrière » pour éviter la propagation du virus. Mais quels sont les gestes simples à adopter ? Quelles démarches faut-il suivre en cas de doute ?

En attendant d’éventuelles mesures, Max Limoukou, lui-même médecin, a rappelé l’importance des petits gestes qui font une grande protection. Il recommande désormais, et pour une période qui reste à déterminer, d’éviter la poignée de mains, en indiquant que le contact des mains est un important vecteur de contamination. Mais éviter la poignée de mains n’est pas le seul moyen pour limiter la propagation de l’épidémie : sur leurs sites internet, l’OMS et le ministère de la Santé recommandent en effet plusieurs manières de se protéger.

Première recommandation essentielle : se laver fréquemment et soigneusement les mains avec une solution hydroalcoolique ou à l’eau et au savon. Cela permet de tuer le virus s’il est présent sur les mains. Il est également important d’éviter au maximum de se toucher les yeux, le nez et la bouche, le virus pouvant pénétrer dans l’organisme via un simple contact des mains.

Par ailleurs, il est important de se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en cas d’éternuement. Sans mouchoir, utiliser le pli de son coude s’avère la meilleure option. D’une manière générale, il faut veiller à respecter les règles d’hygiène respiratoire. Ainsi, après usage, il faut immédiatement jeter son mouchoir dans une poubelle fermée.

Comme l’a indiqué le ministre de la Santé Max Limoukou, éviter la poignée de mains (voire la bise selon certains spécialistes) est un geste tout aussi essentiel. L’OMS rajoute qu’il est également préférable de maintenir une distance d’au moins un mètre avec les autres personnes qui toussent ou qui éternuent.

Pour les personnes qui ne se sentent pas bien, il est important de rester chez soi. En cas de fièvre, de toux et de dyspnée, il ne faut surtout pas se rendre directement chez le médecin ou aux urgences, au risque sinon de contaminer d’autres personnes. Contacter le numéro vert gratuit 1410 est une des consignes principales du ministère de la Santé.

Comme le rappelle le ministère de la Santé, toute personne revenant de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, d’Iran, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie, doit s’astreindre à respecter quelques consignes.

Se laver les mains régulièrement bien sûr, mais aussi surveiller sa température deux fois par jour, porter un masque chirurgical en présence de son entourage et en dehors du domicile, réduire ses activités non indispensables (cinéma, restaurant, soirées etc.) et éviter de fréquenter des personnes fragiles (au sein des hôpitaux, des maternités, des établissements d’hébergement pour personnes âgées etc.)

Même si chacun réagit différemment face à une situation donnée, il est important de ne pas céder à la psychose. Ce qui n’empêche pas que le cas inverse est également vrai et il ne faut surtout pas se montrer négligeant face à cette crise sanitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here