Conseil des ministres : spécial Covid-19. (2)

0
1041
Ali Bongo Ondimba présidant le ministre le conseil des ministres du vendredi 29 mars 2019.

Mesdames et Messieurs    Sous la haute Présidence de Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat, le Conseil des Ministres s’est tenu à Libreville ce vendredi 24 avril 2020,  à 14 heures par visioconférence.  A l’entame des travaux, le Conseil des Ministres a tenu à saluer la détermination constante du Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, face à la pandémie de la Covid-19.

Le Conseil des Ministres salue les différentes contributions provenant aussi bien des personnes physiques et morales que des communautés étrangères des pays amis agissant en solidarité et en soutien avec notre pays dans la lutte contre les effets de cette pandémie. Dans le même sens, le Conseil des Ministres se félicite de la mise en place auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS), par Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat, d’un fonds d’une valeur de deux milliards cent millions de francs cfa (2.100.000.000f.cfa) alimenté sur ressources propres.   Ce fonds est destiné à l’exonération temporaire, pour une durée de six mois, du paiement du ticket modérateur des Gabonais Economiquement Faibles enregistrés à la CNAMGS.

AU  TITRE  DES  PROJETS  DE  TEXTES LEGISLATIFS ET  REGLEMENTAIRES MINISTERE  DE  LA  JUSTICE,  GARDE  DES SCEAUX.

Sur présentation  de Madame  la Ministre,  le Conseil des  Ministres  a  approuvé le  projet  de  loi la prorogation de  l’état  d’urgence. En  effet, par la  présente  loi,  prise  en autorisant application  de l’article  50  de  la  Constitution  et  de  l’article  4  de  la loi n°11/90  du  16  novembre  1990  relative  à  l’état d’urgence, le  Gouvernement  sollicite  du  Parlement l ’autorisation  de  proroger  l’état  d’urgence décrété  le 09 avril  2020 par  le Président  de la République.

Je  vous remercie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here