Concours d’entrée à l’Institut de l’Économie et des Finances de Libreville : « Les résultats sont pipés » affirment certains candidats.

0
12327

Une vidéo circulant sur les réseaux sociaux a mis en lumière les revendications d’un enseignant d’économie et de gestion, Ghislain Mapangou Mapangou, du Lycée Georges Mabignath de Libreville. Ce dernier dénonce des irrégularités dans les résultats publiés du concours d’entrée à l’Institut de l’Économie et des Finances (IEF). Selon lui, les résultats sont pipés et préétablis, écartant ainsi les candidats les plus méritants au profit de moins qualifiés.

Dans sa déclaration, M. Mapangou affirme avoir déposé un recours à l’institut pour demander la publication des vrais résultats. Il souligne avoir bien travaillé les différentes épreuves (finance publique, mathématiques et culture générale), et met en doute la légitimité des candidats retenus. Son objectif est de sensibiliser les autorités de transition afin qu’une enquête soit menée sur ces pratiques “douteuses”, attestant que le changement de régime doit également mettre un terme à de telles manipulations.

Ces allégations ne sont pas isolées. Un collectif de candidats de l’IEF a également soulevé des préoccupations concernant l’épreuve de mathématiques du concours. Dans une lettre adressée au Président du comité de transition et de la restauration des institutions, le collectif demande une révision de cette épreuve. Les candidats ont déploré le manque de données et de propositions de réponses dans plus de la moitié des questions à choix multiples, affectant ainsi plus d’une centaine de postulants.

Le président du collectif, Gaëlle Emery Ndong, a exprimé le besoin de mesures réparatrices pour garantir l’équité entre tous les candidats. Parmi les propositions avancées figure la recomposition de l’épreuve de mathématiques en faveur des candidats lésés.

Cette affaire met en lumière les défis persistants liés à la transparence et à l’équité dans les processus de sélection académique au Gabon. Alors que les autorités sont appelées à enquêter sur ces allégations et à prendre des mesures correctives, il est essentiel de garantir l’intégrité des concours d’entrée pour assurer la reconnaissance des mérites des candidats et la crédibilité des institutions éducatives.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here