Communiqué: le Réseau national des journalistes diplomatiques et libres (RENAJDIL).

0
671
Une vue des membres du RENAJDIL au sortir de la rédaction du communiqué de presse.

Le 2 janvier 2020, le Réseau National des Journalistes Diplomatiques Libres (RENAJDIL), tenait un point de presse, pour dénoncer l’arrestation arbitraire du directeur de publication du bimensuel Le Diagnostic, Bertin Ngoua Edou. Pour avoir publié un article à charge contre René Ndemezo’Obiang, Président du Conseil Economique Social et Environnemental (CESE).

Nous avons la joie de vous annoncer sa libération aux environs de 15h. Nous nous réjouissons de l’aboutissement  heureux de cette affaire. Toutefois, nous montons de nouveau au créneau pour interpeller les plus hautes autorités du pays,  afin que de tels dérapages n’aient plus jamais lieu; le métier de journaliste étant encadré par des lois. Nous attendons  que les procédures en la matière soient appliquées dans le cas où un individu se sentirait lésé par les écrits d’un journaliste.

C’est ici le lieu de saluer  la presse nationale et internationale, notamment  les organisations de défense des journalistes, dont l’engagement a été déterminant.

Fait à Libreville le 03 janvier 2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here